Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

La commercialisation de la fibre optique dans le Calvados à la peine. Ou plutôt au point mort !

Trois questions à… (OF du 11 avril 2017)

Olivier Sueur,
vice-président du conseil départemental en charge du développement de la fibre optique.

Pourquoi avoir fait, samedi, une réunion d’information ?

Le but est de dédramatiser les choses, d’expliquer que tout le monde peut avoir la fibre où elle est éligible. Aujourd’hui, on a 950 kilomètres de câbles et on a ouvert à la commercialisation quasiment 60 000 prises. Nous sommes obligés de reconnaître que la commercialisation ne se fait pas au niveau du grand public, puisque nous n’avons que 2 500 raccordements commercialisés.

Combien de prises de fibre optique sont commercialisables Lire la suite...

Comment la fibre optique arrive jusqu’à chez vous

Source : 01.net

Fibre : comment arrive-t-elle jusqu’à chez vous ? Une vision détaillée, étape par étape, pour tout comprendre de l’installation de la fibre optique en France !  

Nous avons suivi les équipes d’un opérateur en action en région parisienne, du nœud de raccordement en fibre optique jusqu’à l’abonné. Un réseau conçu pour durer au moins 50 ans.

Petit matin à la frontière entre Versailles et Viroflay en région parisienne. D’énormes bobines de fibre optique posées à même les trottoirs attendent d’être déployées sous terre. La première étape pour raccorder les habitants du quartier à la fibre et les faire ainsi bénéficier du très haut débit avec une vitesse de connexion d’au moins 100 Mbit/s. Mais le chemin est long avant de pouvoir finaliser l’opération. Un parcours que nous avons scruté à la Lire la suite...

Fibre optique : Covage se dit prêt à investir davantage

Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu'il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique.
Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu’il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique. (Crédits : DR)

Source : http://www.latribune.fr/technos-medias/fibre-optique-covage-se-dit-pret-a-investir-davantage-757060.html

Alors que l’Arcep, le régulateur des télécoms, plaide pour une nouvelle répartition de la couverture en Internet à très haut débit des villes et territoires moyennement denses entre les opérateurs télécoms, Covage estime, lui aussi, avoir un rôle à jouer.

Il entend d’emblée donner le ton et marquer ses ambitions. Nouvel homme fort de l’opérateur d’infrastructures Covage, Pascal Rialland a été nommé président du directoire du groupe le mois dernier. Il est loin d’être un inconnu dans le monde des télécoms : Pascal Rialland y a réalisé l’essentiel de sa carrière. Il a notamment dirigé, il y Lire la suite...

Plan THD : le gouvernement enterre l’idée d’une nouvelle répartition des zones moyennement denses

Le gouvernement coupe court aux spéculations, il ne souhaite pas qu’un nouveau partage des zones moyennement denses ait lieu.

CCF 14 :  tout doit bouger mais ne changeons rien, gardons le cap et laissons voguer (dériver ?) le navire : finalement le nouveau gouvernement ne fait guère mieux que les précédents,  l’ambition forte de la république “en marche” pour le  THD parait bien “en panne”. Il y a toujours un avant et un après l’élection, coutume politique.
 

En marge de l’inauguration du réseau de fibre optique en Mayenne en présence de Stéphane Richard, PDG d’Orange et Xavier Niel patron de Free, Julien de Normandie,sécrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des Territoires, a exprimé la position du gouvernement : il rejette l’idée avancée par l’ARCEP d’un redécoupage des zones RIP et AMII.

Si l’ARCEP veut imposer un redécoupage des zones moyennement denses pour aller plus vite, Julien de Normandie estime que cela ne serait q’une perte de temps et que le cadre doit rester stable pour pouvoir accélérer les déploiements : “Nous n’allons pas rouvrir cette boîte de Pandore qui est le redécoupage des zones RIP et AMII. Il nous faut un cadre stable pour aller plus vite”.

 

la Firip exclut SFR, qui « menace les réseaux publics »

CCF14 : en excluant ce grand acteur du THD , la Firip risque d’élargir encore un peu plus la fracture numérique. C’est de dialogue et de partenariat dont a besoin le THD et pas ďune opposition maladive et caractéristique “made in France” : public contre privé sans le moindre compromis ! Rappelons que les RIP font appel à des DSP et donc des sociétés privées utilisant de l’argent public. C’est bien  une guerre concurrentielle qui oppose tous les acteurs de la filière au détriment du déploiement du THD. Il y a d’ailleurs (et nous le savons ) des intérêts privés supérieurs à l’intérêt général dans les RIP ce qui explique certainement la lenteur d’un projet (initié sous la présidence de Sarkozy) et de telles sanctions sans le moindre dialogue. Politique de l’autruche et dialogues de sourds, c’est de cette façon qu’en France l’on fait avancer le THD😊

Ce sont les Echos qui ont lâchée l’information, à savoir l’exclusion de SFR (Collectivités) de la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP). Ceci fait suite assez logiquement aux déclarations d’Altice SFR de Fibrer le France sur fonds propres.

Carton rouge de la FIRIP à SFR Collectivités. Une exclusion pure et simple du terrain de jeu de la Fédération. C’est en effet une information sortie par LesEchos et confirmée depuis par Etienne Dugas, Président de la FIRIP, qui montre bien la tension extrême qui règne autour du Plan France THD.

Lire la suite...

La France, mauvaise élève en matière d’accès à la 4G

www.latribune.fr/technos-medias/la-france-mauvaise-eleve-en-matiere-d-acces-a-la-4g-756547.htmlD’après une étude d’OpenSignal, une société britannique spécialisée dans les cartes de couverture mobile, l’Hexagone échoue à une piètre 65ème place, au niveau mondial, en matière de disponibilité de la 4G. Ce n’est guère mieux côté débit moyen, où la France se situe en 35ème position.

Ce n’est pas une surprise, la France demeure très mal classée en termes d’accès au très haut débit mobile. Selon une étude publiée récemment par la société britannique OpenSignal, spécialiste des cartes de couverture mobile, l’Hexagone Lire la suite...

cette technologie qui pourrait ringardiser la fibre optique

www.01net.com/actualites/tres-haut-debit-cette-technologie-qui-pourrait-ringardiser-la-fibre-optique-1289763.html

Des scientifiques travaillent sur une technologie permettant de transmettre des données aussi rapidement qu’avec de la fibre optique, mais sans câble.

En Allemagne, des chercheurs de l’université de Glasgow (Royaume-Uni) ont réussi à transmettredes données sur 1,6 km sans utiliser le moindre câble. Leur but : montrer qu’il est possible de Lire la suite...

Plan France THD : l’Arcep envisage un nouveau partage des territoires

www.lesnumeriques.com/mobilite/plan-france-thd-arcep-envisage-nouveau-partage-territoires-n67739.html

Saisie en août dernier par le Sénat, l’Arcep s’est notamment penchée sur la faisabilité du plan France THD, ainsi que sur les ambitions de couverture solitaire du territoire exprimées par SFR. Le gendarme vient de publier ses recommandations et il ne se prive pas de suggérer un cadre plus contraignant pour les opérateurs.

Arcep logo


En substance, les sénateurs voulaient savoir trois choses. Comment garantir le “bon Lire la suite...

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

CCF14 : Excellente initiative mais…qui ne profiterait qu’aux zones moyennement denses. Rien de nouveau  pour les zones blanches les moins peuplées la où les besoins sont primordiaux ! Avec le décalage ahurissant entre la lenteur du déploiement du THD et la croissance forte de l’économie qu’engendre celui-ci dans les zones où il est présent, la fracture numérique n’est pas prête de disparaitre dans les zones blanches peu denses, au risque Lire la suite...

Services dématérialisés : un nouveau facteur d’exclusion sociale

www.lagazettedescommunes.com/531003/services-dematerialises-un-nouveau-facteur-dexclusion-sociale/  
exclus-numerique
F. Calcavechia/ La Gazette
 

Si nombre de Français sont ultraconnectés, les plus vulnérables patinent toujours sur le web. A l’heure où les services publics essentiels se dématérialisent les uns après les autres, ces oubliés du numérique subissent une double exclusion.

 

CET ARTICLE FAIT PARTIE DU DOSSIER

La lutte contre l’exclusion passe désormais par l’accompagnement au numérique

« On se sent complètement isolés dans notre village. » Alors que beaucoup traquent les bonnes Lire la suite...

La fracture numérique… fracture la filière spatiale

www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-fracture-numerique-fracture-la-filiere-spatiale-755155.html