La fibre dans le Calvados : top techniquement, flop commercial

Internet Haut débit pour tous !

La fibre dans le Calvados : top techniquement, flop commercial

 Si techniquement elle est au point, elle ne se vend pas, constatent les élus du Département. Le très haut débit est pourtant déployé dans près de 100 communes du Calvados.

« On voit beaucoup de prises construites mais la commercialisation est quand même très faible. Comment peut-on aider la société à commercialiser ? » Christian Piélot (PS-Troarn) a lancé l’appel en pleine séance budgétaire, hier après-midi, au siège du conseil départemental, à Caen. Depuis septembre, la société Tutor est chargée par le Département de déployer le très haut débit via la fibre dans la quasi-totalité du Calvados (l’agglomération caennaise et Cœur Côte fleurie ne sont pas concernés). Le déploiement se déroule bien, « les 900 km de linéaire de réseau de collecte sont réalisés à 90 % », détaille Olivier Colin (3e vice-président, Cabourg), l’ensemble sera achevé dans quelques semaines. L’objectif est de rendre raccordables au réseau, d’ici mi-2017, 190 000 prises dans 288 communes.

Manque de notoriété de l’opérateur

« A ce jour, nous avons validé 100 000 prises, détaille encore Olivier Colin. 40 000 prises ont été construites. » Mais seulement 600 prises ont été vendues. « Nous avons organisé des réunions publiques dans les communes concernées, il y a du monde mais les habitants n’achètent pas. » L’absence de notoriété de l’opérateur, Coriolis, même s’il est adossé à Canal + , est une des raisons. JeanLéonce Dupont, président du conseil départemental, en voit une autre : « Nous avons aussi des opérateurs historiques, comme une certaine couleur que je n’ai pas envie de citer, qui ne jouent pas le jeu. Bien au contraire. Ils n’ont pas apprécié que nous ne les ayons pas attendus et que le coût financier et technique soit moins cher. » Et pourtant, ça marche. « Je connais quelqu’un qui travaille chez SFR et qui habite autour d’Houlgate, il a essayé et il n’a pas de souci. » Avec un abonnement mensuel à 40 € pour Internet, téléphone, TV haute définition et Canalsat , le prix ne peut pas être mis en cause non plus. « Nous allons poursuivre la communication et la publicité pour montrer que c’est opérationnel. » Motif d’espoir, les communes qui ne sont pas encore équipées s’impatientent. « Oui, mais c’est comme les bus, conclut Christian Piélot. Tout le monde en veut un dans sa commune mais quand il est arrivé, personne ne le prend jamais. »

Jean-Luc LOURY.

6 réponses

  1. vanb dit :

    pfff ayant essayé coriolis (j’étais avant chez free) mon dieu ! plus de débit sur papier mais pas assez pour recevoir la tv HD ..mdr (ce que j’avais avec l’ADSL chez free sans soucis ! ), le problème en ce qui me concerne c’est bien d’avoir choisi Coriolis : je retourne chez FREE avec l’ADSL !

    • Emmanuel Trolong dit :

      Bonjour

      Parlez vous vraiment de la fibre optique ou de l’accès Internet par Satellite ? en principe le fibre optique via Coriolis ne pose pas de problèmes particuliers et est bien plus rapide que l’ADSL ou le VDSL.

      Emmanuel Trolong

  2. admin dit :

    @Stéphane
    Bonjour, concernant l’internet à la campagne, ce n’est pas la télévision qui est attendue. Mais simplement pouvoir consulter ses comptes bancaires, effectuer des démarches administratives en ligne, télétravailler, partager des projet collaboratifs…connecter des objets qui permettraient de relier des personnes agées dépendantes qui n’ont pas les moyens d’aller en maison de retraite à des services élémentaires….bref ce sont des usages utiles que la plupart des gens attendent.
    Après quel intérêt de saturer la fibre comme nous l’avons fait avec le cable cuivre avec du multimédia ?? il y a les satellites pour ça ! Si nous pompons l’essentiel du flux avec de la vidéo 4K par exemple, on se retrouvera dans 20 ans avec le même problème : un débit incorrect et des réseaux indisponibles.

    La campagne a besoin d’avoir ce qu’a la ville, c’est tout simplement vital, on est bien loin des loisirs , c’est une question de bon sens !!

  3. Stéphane dit :

    Bonjour. Nous sommes fin décembre 2016. Les abonnés ADSL du calvados attendent la fibre avec impatience (débit nécessaire pour une famille de 4/5 personnes avec les usages actuels). Si les 5 “petits” opérateurs associés à fibre calvados veulent bien vendre leurs offres au tarif des grands opérateurs nationaux, ils enregistreront des commandes. Sinon aucune chance (opérateur peu connu, services inférieurs pour un tarif identique, même si les grands opérateurs ne sont pas éligibles, les futurs abonnés lambdas comparent les offres avec les nombreux mails incitatifs reçus). Pourquoi souscrire la fibre en zone rurale si les services fournis sont inférieurs ou presque à l’ADSL ? (débit supérieur mais services en moins) Moi, éligible demain, je signe pour un vrai service FTTH avec télé et téléphone inclus pour 35 euros par mois.
    Cordialement.
    Stépahne

  4. Moijailafibre dit :

    La fibre optique c est de l aménagent du territoire. Mais c est long à déployer et ça coûte beaucoup d argent. Mais rassurez vous c est de l argent privé en grande partie.
    Le calvados sera couvert progressivement. Le déploiement est phasé selon des critères d aménagement du territoire.
    Voici mes conseils pour avoir la fibre :
    – arrêtez de râler sur vos élus ils ne comprennent rien au monde des télécom.
    – levez des fonds pour financer le déploiement de votre commune ou votre quartier vous en avez le droit ! Quelques dizaines de milliers d euros ! Le prix d une maison où d un terrain dans votre secteur.
    – soutenez le projet en en faisant la promotion car ça reste infiné du commerce et la demande rencontre généralement l offre ou le besoin.
    – déménagez dans une des communes couvertes.
    – cherchez des solutions alternatives ! Car du débit ça se trouve de nos jours assez facilement il y a plein de solutions techniques. ( Faisseau Hertzien, Satellite, fibre privée, 3G 4G)
    – retournez vous sur le promoteur du quartier qui n a certainement pas pris en compte l absence de service DSL et la moins valut engendrée dans un monde ultra connecté lorsqu’il a définit le prix des parcelles.

    • Emmanuel Trolong dit :

      Bonjour une objection à votre commentaire

      On ne peut pas raisonnablement demander à des habitants de déménager pour aller dans des zones où la fibre est implantée.
      Le marché de l’immobilier prohibe ce genre de démarche, et devrions tous continuer à vivre dans des grandes et moyennes villes ?
      Toute notre société prétend qu’un retour dans les zones rurales désertées est indispensable et finalement agit en sens contraire.
      La fibre est une chance d’un renouveau économique surtout dans ces zones.

      Le reste de vos arguments est développé de façon plus subtile dans notre présentation du 19 avril, je vous invite à y jeter un coup d’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.