La question peut sembler superflue pour les non-aguerris aux subtilités de l’Internet à très haut-débit. Elle est pourtant de taille pour les fournisseurs d’accès. Parce que tous ne proposent pas exactement la même chose à leurs clients. Orange et Free installent leur fibre jusque chez l’abonné, offrant un meilleur débit que SFR qui, lui, commercialise une fibre qui s’arrête au pied des immeubles et se termine avec autre chose (câble ou cuivre). Parce que le consommateur n’est pas suffisamment informé de cette différence, le gouvernement a pris un arrêté : à partir du 1er juin, SFR devra préciser sur ses publicités pour la fibre : « Sauf raccordement au domicile. » Une obligation pas au goût de l’intéressé, qui assure fournir du très haut débit, est prêt à déposer un recours. (OF 28 mars 2016)
 

Partagez / follow us :