Nouvel article sur Meta-media

La révolution de l’information

CES 2016 : la vraie nouveauté n’était pas exposée !

by Eric Scherer

 

Dans la progression rapide de l’Internet de tout, qui cimente l’invraisemblable orgie technologique exposée au CES cette semaine à Las Vegas, ce qui frappe c’est la montée en puissance — en toile de fond invisible – de l’intelligence artificielle, à la demande, agrégée, partagée en temps réel, qui est en train de tout changer.

Tout changer dans l’automobile, la médecine, le sport, l’éducation, la finance, la pub, Hollywood, les villes, grâce à des systèmes qui comprennent, calculent, raisonnent, apprennent, prédisent, partagent et… décident. Sans avoir été programmés pour cela.

La voiture autonome n’a pas besoin d’avoir été déjà confrontée au surgissement d’un chevreuil sur la route pour prendre sa décision dans la milliseconde. Elle agit grâce à l’expérience partagée de milliers d’autres véhicules. Idem pour l’airbag du skieur qui s’adapte dans l’instant au type de chute, pour le diagnostic médical ou le geste du robot qui opère.

Cette nouvelle forme d’intelligence agrégée fonctionne grâce à la combinaison de l’Internet de milliards d’objets connectés de notre environnement, de millions d’individus en mobilité, équipés de plus en plus de capteurs bon marché, produisant toujours plus de données dans le cloud.

« Le numérique n’est pas un point d’arrivée ou une simple destination, mais une fondation », a résumé à Las Vegas la pdg d’IBM, Ginni Rometty.

intelligence artificielle

La techno devient une extension de nous-mêmes. Tous les secteurs sont forcés de se réinventer en raison de la connectivité permanente. Et nous n’en sommes qu’au début. Car aujourd’hui, ajoute-elle, dans cette informatique cognitive et neuronale, qui acquiert, met en œuvre et transmet des connaissances à la vitesse de la lumière, « 80% des données ne sont pas encore comprises et sont donc inutilisées ».

« C’est terrible, mais nous en savons aujourd’hui plus sur notre voiture que sur notre corps », observe le pdg d’Under Armour qui transforme son groupe d’articles de sport en leader

Partagez / follow us :