Pour Anisy,  commune déjà oubliée du plan fibre du département du Calvados (peut-être après 2031 !!), l’installation d’une antenne 4G va-t-elle apporter des solutions localement ?

L’implantation d’une antenne relais inquiète

Les élus de Mathieu ont réussi à faire déplacer l’implantation de l’antenne dans un emplacement boisé. Trop près d’Anisy, pour certains habitants de cette commune voisine.

La polémique Jeudi soir, la municipalité a organisé une réunion publique concernant la construction d’une antenne relais de télécommunication. « Des difficultés sont rencontrées par les habitants de Mathieu pour utiliser leur téléphone portable. À la suite de la demande forte des habitants, la société Orange a lancé les démarches pour installer une antenne relais près du rond-point de la route d’Anisy, sur notre territoire » , lance Rémi Poirier, maire.

Protestation des habitants d’Anisy

Les élus suivent le dossier depuis six mois afin de le faire aboutir. « Un premier projet d’Orange, bien que conforme aux règles d’urbanisme, avait fait l’objet de critiques de notre part, car implanté dans un champ cultivé, à découvert. Nous avons entamé des discussions avec l’opérateur pour déplacer l’équipement sur un site présentant moins d’impact visuel » , poursuit le maire. Orange a donc accepté de transférer le relais sur un terrain arboré voisin, appartenant au Département. « Un pylône de 30 m sera implanté sur cet emplacement boisé, avec une armoire technique protégée par une clôture rigide avec une haie. Trois antennes de couvertures y seront installées, deux vers Mathieu et une vers Anisy » , détaille Georges-Edouard Talbot, d’Orange. Mais cette implantation suscite un refus catégorique chez les voisins de Mathieu. Les habitants et les élus d’Anisy sont en proie à une forte inquiétude face au projet d’implantation du pylône, située à moins de 250 m de leurs habitations. « On peut comprendre et partager la nécessité d’améliorer le réseau de téléphonie mobile, mais pas au détriment du cadre de vie. On demande que vous placiez ce pylône ailleurs pour que nous ne subissions pas les impacts négatifs d’un projet dont nous ne sommes ni les principaux demandeurs, ni les premiers bénéficiaires » , lance un habitant d’Anisy. Un collectif de 50 foyers s’est d’ailleurs constitué pour s’opposer au projet. Une pétition de plus de 250 signatures circule à Anisy. Orange, seule responsable de l’implantation de l’antenne à cet endroit est catégorique : « Les compétences du maire se limitent au domaine de l’urbanisme. Ils ne sont pas appelés à se prononcer en matière d’exposition des personnes aux champs électromagnétiques. C’est le rôle de l’Agence nationale des fréquences » , précise GeorgesEdouard Talbot. Les maires de Mathieu et d’Anisy doivent se rencontrer mardi 20 décembre.