Le déploiement de la fibre optique, engagé dans le département depuis 2011, a été confié à la société Tutor (désormais revenue auprès de sa maison-mère Covage), à l’exception du territoire de Caen-la-Mer et de la CDC Côte fleurie, eux équipés par Orange. Si Olivier Colin (Cabourg, maj.dép) a évoqué la réalisation de 900 km qui parcourt 150 zones d’activités (340 entreprises raccordées), et la connexion possible dans 104 communes (les travaux ont commencé dans 138 autres),

Paul Chandelier (Thury-Harcourt, maj.dép) aimerait savoir « mais où on en est ? ».

Bertrand Havard (Ifs, PS) a pointé « un taux de pénétration très faible, 2 % c’est peu et inquiétant, comment financer la suite de Fibre Calvados, avec un nombre d’adhérents restreints ? »

Jean-Léonce Dupont s’est voulu rassurant : « Nous avons été défricheur, et pris cinq ans d’avance malgré les difficultés … Mais nous parviendrons à boucler le programme. » Le président a admis qu’il fallait maintenant « trouver les moyens d’accélérer la commercialisation ».  (OF 3 février 2017)

Notre commentaire : (Serge Rochefort)
Encore et toujours une réponse convenue du Président qui joue la montre avant les élections. Comment croire que le Département a cinq années d’avance quand on se penche sur la carte des réseaux réalisés dans toute la France.Le département “bouclera bien le programme”, mais en 2031, quel sera l’âge de nos élus d’aujourd’hui ?

On attend toujours les résultats de l’année qui devaient nous être transmis. Pas de réponse à nos courriers. Pas d’infos, plus d’infos ?? On se demande si le projet n’est pas enterré (la fibre enterrée partout, non, ça on le saurait !!)