Fibre optique : la France très mal placée en Europe

 
Fibre optique.

 
Fibre optique. – Flickr/Twilight Jones

Le taux de pénétration du FttH reste très contrasté sur le continent en fonction des pays. La France affiche un petit 2%, tandis que la Lettonie bat tous les records en atteignant les 27%.

Qui est en tête en matière de fibre en Europe ? Pas la France, si l’on en croit le dernier classement sur le sujet établi au mois de septembre 2016 par l’IDATE. La conférence FttH (fibre jusqu’à l’abonné) qui s’est tenue la semaine dernière à Marseille a permis de dresser un tableau parfois étonnant de la situation sur notre continent. Précisons que seuls les pays qui comptent au moins 200 000 logements abonnés figurent dans le palmarès et que l’IDATE a choisi d’y faire figurer la Russie.  

Taux de pénétration de la fibre (FttH et FttB) en Europe.

La France se classe 20ème sur les 27 pays du classement en affichant un taux de pénétration (d’abonnement) du FttH de 2%. Nous ne sommes pas les derniers de la classe. Des voisins comme l’Italie ou l’Allemagne font moins bien. Mais devant nous, on trouve tous les pays nordiques et une bonne partie de l’Europe centrale et balkanique. L’Espagne et le Portugal affichent même un taux enviable de plus de 24% de pénétration, tandis que la Lettonie fanfaronne en tête du palmarès avec 27%.

La plupart des pays européens s’appuient aussi sur le FttB

Autre constat, seuls le Portugal, l’Espagne et la Macédoine présentent un marché tourné exclusivement vers le FttH. Tous les autres pays s’appuient aussi sur le FttB (fibre jusqu’à l’immeuble). Certains comptent même majoritairement cette technologie sur leur sol. C’est le cas de la Suède, de la Lituanie, de la Roumanie, de la Finlande, de l’Estonie, de la Slovaquie, de la Hongrie ou encore de la France où SFR compte 8,1 millions de prises éligibles en FttB. Du coup l’IDATE a choisi d’englober le FttB et le FttH pour obtenir le chiffre total de pénétration de la fibre, même si les deux technologies sont distinguées par un code couleur différent. En cumulant ces deux technologies, la France gagne une place dans le palmarès et se classe 19ème.

En chiffres absolus, notre pays représente l’un des plus gros parcs d’abonnés fibrés en Europe avec ses 3,2 millions de clients. Au global, l’Europe atteint désormais les 44,3 millions d’abonnés, tandis que le nombre de foyers éligibles grimpe lui jusqu’à 148 millions. Soit une augmentation de 17% au cours des neufs premiers mois de 2016.

Taux de pénétration de la fibre (FttH et FttB) dans le monde.

Terminons avec le tableau mondial de la situation. Surprise, ce sont les Emirats Arabes Unis qui sont les champions avec 93,7% de taux de pénétration, devant le Quatar (87,9), Singapour (85,4), la Corée du Sud (79,8) et Hong Kong (73,7%). Des chiffres très au-dessus de nos moyennes européennes. On se consolera en pointant que les Etats-Unis et le Canada font à peine mieux que la France, avec respectivement 13,1 et 11,8 % de taux de pénétration. Mais le FttH y représente la plus grande part… contrairement à chez nous

www.01net.com/actualites/fibre-optique-la-france-tres-mal-placee-en-europe-1106739.html