Fibre optique : la France mauvaise élève en Europe

Le  par   |  11 commentaire(s)
fibre-optique

Alors que le gouvernement martèle la nécessite d’accélérer le déploiement de la fibre pour remplir les objectifs de son plan très haut débit, la France reste mauvaise élève en Europe sur cette technologie.

Selon le dernier rapport de l’IDATE concernant le taux de pénétration de la fibre optique FTTH en Europe, la France ne figure pas parmi les bons élèves. L’hexagone qui se revendique ainsi l’une des plus grandes puissances d’Europe se situe dans la moyenne basse concernant la fibre optique avec seulement 2% des abonnés à même de se connecter en FTTH (fibre jusqu’à l’abonné), tandis qu’on remarque encore que la technologie FTTB concerne 11,1% de la population.

IDATE FTTH Europe.

Le classement de l’IDATE prend en compte uniquement les pays qui disposent de plus de 200 000 logements raccordés, et étrangement, l’organisme a choisi d’y faire figurer la Russie.

Au final, la France est à la 20e position dans un classement qui compte 27 pays. On se “rassurera” comme on peut en se disant que la situation est pire en Italie, en Croatie, Serbie ou même en Allemagne… Malgré tout, on notera que même l’Espagne pourtant voisine affiche un insolent 24% de pénétration en FTTH. Au top de la fibre FTTH, on trouve la Norvège avec plus de 29% de pénétration en FTTH, la Lithuanie étant le pays le plus concerné par le très haut débit Fibre avec 45,2% de taux de pénétration toute technologie confondue.

En Europe, on compte actuellement un peu plus de 44,3 millions d’abonnés connectés en fibre optique pour 148 millions de foyers éligibles. La progression en Europe reste franche malgré tout : +17% au cours des neuf premiers mois de 2016.

www.generation-nt.com/fibre-optique-france-mauvaise-eleve-europe-actualite-1939653.html