Jean-Jacques Delaunay, de Brillevast (50) : « Les arguments avancés par les opposants au compteur Linky (votre dossier du 28 février dernier) me semblent peu convaincants et aisément réfutables. D’autres systèmes (Google, Facebook,…) sont en effet beaucoup plus intrusifs pour notre vie privée et cet appareil a été développé avec l’accord de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Par ailleurs le risque pour la santé paraît également très faible Lire la suite...