Vous avez dit “égalité territoriale” et pourtant même l’école est à plusieurs vitesses

Internet Haut débit pour tous !

Vous avez dit “égalité territoriale” et pourtant même l’école est à plusieurs vitesses

L’école Jean-Guillou à fond dans le numérique (OF du 6 avril 2017)

Cabourg — L’établissement était déjà pilote sur les cours de codage. Elle poursuit sa modernisation en adoptant un environnement de travail numérique. Houlgate Merville-Franceville Houlgate

L’initiative Des investissements réguliers

Depuis deux ans, l’école primaire Jean-Guillou, soutenue par la municipalité, a pris à bras-le-corps l’ère du numérique, en investissant, depuis trois ans, 10 000 €, chaque année. Aujourd’hui, en plus de la salle informatique, toutes les classes sont équipées de vidéoprojecteurs, sur lesquels peut venir se brancher un ordinateur ; des prises Internet, ont été posées dans toutes les classes, et quinze tablettes PC viennent d’être achetées pour l’établissement.

Les nouvelles tablettes

Les nouveaux appareils utilisés par les élèves sont des tablettes flexibles, c’est-à-dire qu’un clavier peut venir se fixer sur la tablette, de manière à obtenir une ergonomie d’ordinateur portable. Ils disposent en plus d’une mallette de rangement, incluant son propre Wifi. « Ces tablettes vont permettre à des petits groupes d’élèves de travailler ensemble sur des exercices de l’ENT (Établissement numérique de travail) ,explique Maxime Marais, l’accompagnateur numérique de l’inspection d’académie. L’idée étant de les faire travailler par groupes de trois ou quatre, pour une tablette, afin de leur faire partager une réflexion commune, plutôt que de les isoler face à l’écran ».

Un environnement de travail numérique

L’Espace numérique de travail est un espace en ligne regroupant plusieurs applications de créations numériques et outils pédagogiques. Il est accessible aussi bien aux élèves, qu’aux professeurs, et aux familles. « Les professeurs peuvent aussi bien y mettre des exercices que des dictées, mais aussi des exposés pouvant être complétés par les élèves. Évidemment, le contenu étant numérique, ils peuvent créer des contenus comportant des images et du texte, mais aussi des sons ou des vidéos. Aujourd’hui, il faut que les enfants connaissent le numérique dès le plus jeune âge. Nous avons là un moyen différent de capter leur attention », explique Sébastien Delanoë, adjointe à la jeunesse. Pour cette élue, l’équipement informatique peut aussi servir en dehors du temps scolaire, et « également sur le temps périscolaire, et en vacances, avec le service jeunesse. Les familles des enfants déjà scolarisés à Jean-Guillou peuvent se rapprocher du directeur pour apprendre à utiliser l’ENT. »

Sans internet suffisant et sans le très haut débit dans nos écoles, moi, si je veux ça pour mes enfants … il faut que je déménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.