Source:https://www.degroupnews.com/internet/france-52eme-mondiale-debits-internet

Il y a urgence ! De rapport en rapport, le classement de la France sur les débits moyens Internet constatés ne cesse de chuter. Nous venons de tomber à la 52èmeposition mondiale selon le dernier bilan Akamai du 4ème trimestre 2016…

Akamai State of the Internet

Malgré les discours rassurant de l’Agence du Numérique, de la FIRIP et des opérateurs télécoms, la dure réalité des chiffres nous rattrape !

Le retard de la France dans le domaine des connexions à Internet ne cesse de s’aggraver.

Et si des mesures drastiques ne sont pas prises dans les mois à venir, accompagnées d’investissements plus rapides et surtout d’une législation tranchante, c’est le pays tout entier qui va dans le mur…

Akamai : la FRance, 52ème des débits moyens Internet fixe

Rapport Akamai : la France en 52èmeposition !

Déjà un récent rapport de l’Idate en février dernier sur le FTTH Council, nous positionnait en 20ème position en Europe sur la fibre.

La dégringolade de la France sur les débits moyens constatés semble hélas se poursuivre. Ainsi, de la 44ème position mondiale sur le rapport Akamai de l’an dernier, nous venons de tomber à la 52ème place. Et la chute ne semble pas prête de s’arrêter !

En tête de ce classement, on trouve bien entendu la Corée du Sud, mais surtout 6 pays européens dans le Top 10 : Norvège (2), Suède (3), Suisse (5), Danemark (6), Finlande (7) et Pays-Bas (10).

SOTI d'Akamai : la France en retard

Seulement 10 Mbit/s de débit Internet fixe moyen en France

De 9,7 Mbit/s le trimestre précédent, on est passé à peine à 10 Mbit/s. Derrière nous, on trouve en Europe l’Italie (8,7Mbit/s), la Croatie (8,2 Mbit/s), la Grèce (7,5 Mbit/s) ou Chypre (6,4%).

On est très loin cependant des 23,6 Mbit/s de la Norvège, des 22,8 Mbit/s suédois, des 16,3 Mbit/s des anglais, ou des 15,4 Mbit/s espagnols !

Pire, dans le pourcentage de gens connectés à plus de 4 Mbit/s, avec seulement 70% de la population, la France chute à la 78ème place.

Seule la proportion de gens à plus de 15 Mbit/s est un peu mieux (48ème position), mais tous ces chiffres restent catastrophiquement bas !

Akamai sur le THD aussi, du retard pour la France

Des discours politiques rassurant, en décalage avec la réalité !

Pourtant, l’Agence du Numérique se veut rassurante sur l’avancée du Plan France THD. De même la FIRIP, les EGRIP ou l’AVICCA se félicitaient récemment du fait que les investissements s’accélèrent sur les zones moins denses.

Mais le retard accumulé au démarrage du Plan France THD (et surtout avant 2013 !), fait que sur le terrain, les français souffrent de connexions à Internet fixe insuffisantes. Elle s’améliorent certes, mais plus lentement que chez l’ensemble de nos voisins ! Seul point très légèrement moins négatif, sur le mobile, c’est un peu moins catastrophique, avec une connexion moyenne de 12,1 Mbit/s.

Et pendant ce temps-là, malgré de nombreuses interpellations, nos candidats à l’Élection Présidentielle ne parlent toujours presque pas du numérique dans leurs programmes…

State of the Internet par Akamai Technologies

AkamaiRappelons qu’Akamai Technologies est une société spécialisée dans la mise à disposition de serveurs de cache pour Internet. Cela lui permet de publier diverses études, dont celle des débits Internet moyens constatés au niveau mondial.

Ce SotI (State of the Internet), permet surtout d’avoir une vision globale comparative, qui permet de voir l’évolution des débits moyens et de comparer entre des pays Européens, ou de rêver avec d’autres pays comme la Corée du Sud.