Trois questions à… (OF du 11 avril 2017)

Olivier Sueur,
vice-président du conseil départemental en charge du développement de la fibre optique.

Pourquoi avoir fait, samedi, une réunion d’information ?

Le but est de dédramatiser les choses, d’expliquer que tout le monde peut avoir la fibre où elle est éligible. Aujourd’hui, on a 950 kilomètres de câbles et on a ouvert à la commercialisation quasiment 60 000 prises. Nous sommes obligés de reconnaître que la commercialisation ne se fait pas au niveau du grand public, puisque nous n’avons que 2 500 raccordements commercialisés.

Combien de prises de fibre optique sont commercialisables Lire la suite...