Du 28 au 30 aout 2017, se déroulera au Centre des Congrès d’Aurillac la 12ème édition de RURALITIC, un événement décentralisé qui a pour vocation de promouvoir la ruralité, en particulier de par l’inclusion du numérique à tous ses étages…

source : https://www.degroupnews.com/territoires/ruralitic-2017-28-30-aout-2017

Ruralitic 2017

RURALITIC 2017 se déroulera fin août dans le Cantal, un événement qui depuis 2005 a bien évolué, avec toujours la même optique. Promouvoir l’aménagement numérique des territoires dans les zones moins denses de l’Hexagone. Un rendez-vous incontournable qui réunit les élus ruraux pionniers du Numérique.

Mais aussi les curieux, les industriels de la filière numérique des zones d’initiative publique, avertis et ‘novices’, qui veulent se saisir de cette opportunité pour développer leurs compétences digitales ou leurs territoires.

Pour cette 12ème édition, ce sont plus de 600 acteurs du développement rural qui seront attendus au Centre des Congrès d’Aurillac, pour ces Universités d’été du Numérique et des Territoires Ruraux.

L’an dernier, plus de 500 visiteurs venant de 85 départements différents avaient déjà confirmé le caractère national de cette manifestation unique en son genre. Vous y retrouverez des partenaires venant aussi bien du privé (Covage, NordnetTDFOrangeSFREutlesat, Nokia…) que de l’associatif et du public (Département du CantalFIRIP, FNCCR, FFTAMRF…).

Nouveauté 2017 de RURALITIC : le Smart Village

A l’instar des smart city, il existe également depuis quelques années un mouvement des smart villages (villages intelligents). Ils incarnent une nouvelle manière d’aménager et d’animer les territoires, avec comme pierre angulaire le numérique. Ils contribuent à la réalisation de la triple transition numérique, écologique et sociétale de la France rurale.

Alors que tout le monde ne parle que des grandes agglos, le numérique est encore plus important dans les zones rurales. Notamment pour la revitalisation des zones les moins denses et des villages français. En particulier avec depuis 2013 le Plan France Très Haut Débit (et auparavant le plan Haut Débit).

Jean-Philippe Delbonnel, jeune conseiller municipal à Fleury-les-Aubrais a recensé ainsi plus de 750 initiatives dans son livre « Tourné du Numérique ».

Il interviendra sur RURALITIC le 30 août pour mettre en valeur les actions des collectivités de toutes tailles. Ces dernières réfléchissent désormais leurs projets de territoire en intégrant le Numérique comme vecteur de développement et d’attractivité. Avec au final un seul mot d’ordre qui ressort de ces projets : l’humain !

Des smart villages à découvrir…

Le Smart Village est une exposition qui présentera les applications majeures pour devenir « un smart village » à travers 8 partenaires avec la fibre optique, le satellite, l’école du futur, le co-working, l’e-santé, les circuits courts, la mairie 2.0 et l’office de tourisme de demain.

Cette année, l’invité d’honneur du Cantal est le SDE24, Syndicat d’Energie de la Dordogne, qui présentera Smart Périgord, Grand Prix RURALITIC 2016.

Laurent WauquiezParmi les intervenants, on trouvera également Laurent Wauquiez (Président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône Alpes) et surtout Antoine Darodes (Directeur de l’Agence du Numérique) qui devrait refaire un point sur la situation du plan France THD.

En effet, le nouveau Gouvernement souhaiterait l’achever en 2020 au lieu de 2022. Avec un débit moyen constaté de 10,8 Mbps selon les derniers chiffres (1er trimestre 2017) publiés par Akamai, la France accuse encore un sérieux retard. En 24ème position sur les 28 pays européens, ce sont surtout sur les territoires ruraux que le déploiement des réseaux fibre optique avance vraiment.

Un programme d’ateliers, de conférences et d’échanges

Parmi les nombreux ateliers et conférences de cet université de la ruralité, vous pourrez notamment découvrir :

  • CyberCantal : un bilan du programme lancé en 1998 par le Département du Cantal, pionnier de ce modèle. Il est basé sur l’expérimentation digitale sur plusieurs axes : e-santé, e-éducation, e-administration, e-tourisme, télétravail, fablabs… 5 visites de sites permettront d’ailleurs de toucher la réalité de ce programme : e-santé à Saint-Illide, FTTH à Maurs, e-entrepreneuriat à Aurillac, Fablab à Murat et e-tourisme à Carlat.
  • La Région Auvergne-Rhône Alpes : se projetant en « Silicon Valley de l’Europe ». Laurent Wauquiez, Juliette Jarry et Olivier Amrane seront à Aurillac, avec 5 startups issues de l’appel à candidatures régional « smart territoires ». Un protocole sur la formation aux métiers du Numérique sera en outre signé par le Président de Région avec 12 acteurs majeurs de la formation.
  • La Ville d’Aurillac présentera son tout nouveau programme d’empowerment local, associant les acteurs de la formation, de la médiation numérique et ceux de l’action sociale, pour redonner des perspectives aux « exclus » du digital et de l’emploi…
  • Daniel HerreroUne « troisième mi-temps » de RURALITIC se tiendra le 29 août au soir au stade Jean Alric. Dans cette enceinte dédiée à l’ovalie, une conférence exclusive sera animée par Daniel Herrero (ancien international de rugby). Le thème sera la stimulation du lien entre citoyens et territoires, ou comment faire « équipe » avec ses administrés…

Vous pouvez consulter le programme sur le portail RURALITIC et vous inscrire en ligne.

RURALITIC son haut patronage du Gouvernement

Par courrier envoyé de l’Elysée le 21 juillet dernier, le Chef de Cabinet du Président de la République a fait connaître aux organisateurs de RURALITIC et à son Président, Sébastien Côte, la décision d’Emmanuel Macron d’accorder à RURALITIC son haut patronage :

« Déterminé à tout mettre en œuvre pour relever le défi de l’innovation et accompagner la transition numérique, Monsieur Emmanuel MACRON se félicite de cette initiative. »

Un signe encourageant et cohérent dans la suite des annonces de la Conférences des Territoires du 17 juillet dernier. Un manifeste RURALITIC des smart villages est aussi en ligne. Avec 10 points pour fédérer celles et ceux qui ne veulent plus se contenter de déplorer la situation déficiente du numérique français mais qui veulent à présent construire, à leur échelle et ensemble, des solutions pour l’avenir de tout le territoire.

Un manifeste pour une ruralité numérique épanouie que vous pouvez découvrir et signer ici