Comment installer le Très Haut Débit dans les zones rurales?

Internet Haut débit pour tous !

Comment installer le Très Haut Débit dans les zones rurales?

L’option intermédiaire de la 4G fixe.

Afin d’intégrer le mieux possible dans le déploiement du Plan Très Haut Débit les entreprises et les habitations situées en zones rurales, la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) estime que la technologie 4G fixe est désormais indispensable, mais sous certaines conditions.

thd-ruralesLe projet d’arriver à une France bénéficiant à 100 % de la fibre optique ayant été jugé irréalisable, il fallait trouver une solution pour fournir les zones rurales, moins denses que les villes. Pour y parvenir, le principe d’une solution technologique mixte, qui cumule l’accès au Très Haut Débit (THD) par la fibre et la 4G fixe a été retenu. En attendant qu’on puisse, parfois, remplacer plus tard cette dernière par de la fibre optique. Cette approche est réalisable dans la mesure où l’avancée de la couverture 4G effectuée par les opérateurs est maintenant suffisamment développée. Pour preuve, Bouygues Telecom propose aujourd’hui une box 4G spécifique, qui permet d’accéder au Très Haut Débit fixe dans des zones peu ou mal desservies en haut débit. Les autres opérateurs s’apprêtent à proposer le même service. Même si les débits atteints par ce moyen ne peuvent pas rivaliser ave la fibre (100 MB/s), ils atteignent néanmoins les 30 Mb/s, qui est le niveau théorique du Très Haut Débit pour le régulateur des Télécoms (ARCEP). C’est donc une solution satisfaisante. C’est en tous cas le point de vue de la FIRIP, qui juge que cette alternative est aujourd’hui indispensable pour ne priver personne d’un accès au haut débit. La FIRIP a d’ailleurs répondu à la consultation publique de l’ARCEP sur de nouvelles fréquences utilisables sur les territoires, comme la 5G, en déclarant : « […] l’ouverture d’une ou plusieurs bandes de fréquences pour l’aménagement numérique des territoires, et notamment pour l’accès Internet fixe, via les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) en technologie LTE est maintenant devenue indispensable, en particulier pour les territoires ruraux. Elle constitue une des rares solutions Très Haut Débit pour palier les frustrations liées aux délais de déploiement de la fibre optique sur certains territoires ».

Une réponse

  1. admin dit :

    C’est là l’occasion unique pour le RIP14 de basculer ses antennes WIFI inutiles sur des antennes 4G LTE et enfin relancer son programme de déploiement dans les zones Blanches. (Tadaaaaaa nous sommes sauvés).
    Mais la stratégie de communication est sempiternellement la même. Sur un page dédiée, nos amis du département mettent clairement en évidence qu’un réseau ne peut être déployé que lentement trèèèèèèèssss leeeentement (aux frais du contribuable qui lui est ponctionné à un rythme toujours plus soutenu). Avec des questions fermées, c’est top, même pas besoin de poser d’autres questions, circulez il y a rien à voir . Le fait que cette page de désinformation du public et des élus ne soit même pas datée donne un ordre d’idée de l’efficience du projet RIP 14.D’ailleurs je n’ai rien à faire tout est dit, les zones blanches “attendront” point final. “Chers CONcitoyenS Il est urgent d’attendre”, qu’est ce qu’on peut l’entendre cette phrase quand on est élu. Ne devrait on pas consentir aux habitants des zones blanches du Calvados un crédit d’impôt à hauteur du service non rendu ? c’est tout de même un puits sans fonds ce RIP non ? Ah non pardon un puits avec fonds publics ! Pourvu que Macron créée les Zones de catastrophes numériques afin que mon assureur me rembourse les frais exorbitants que me coute un accès au réseau digne de ce nom ici dans ce village de “sinistrés” (pestiférés vu la date de la phase 3 du projet RIP?).

    Mais c’est ça , j’y suis, le Département dans le Calvados, c’est comme la Vatican à Rome, c’est un réseau très “opaque” . Comment par exemple obtenir les chiffres que nous réclamons au RIP à chacune de nos réunions publiques et auxquelles se rendent les subalternes des grands pontifs ? ce sont les punis de la semaine qu’on nous dépêche ? du coup ils ne disent rien – mais le disent bien – , de peur d’être blâmés au retour surement. Sinon on peut appeler le Département directement et avec un peu de bol on vous passe un type en costard noir (avec la voix de l’agent Fox mulder) qui vous déclare que la “vérité est ailleurs” et raccroche de peur d’être muté.

    Allez comme je suis fair play je vous donne ce lien , j’espère en retour que l’administrateur en charge de ladite page Web au service de la désinformation du CD14 en fera autant pour le site du Collectif. Mince ça risque de nous amener du traffic 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.