CCF14 : en excluant ce grand acteur du THD , la Firip risque d’élargir encore un peu plus la fracture numérique. C’est de dialogue et de partenariat dont a besoin le THD et pas ďune opposition maladive et caractéristique “made in France” : public contre privé sans le moindre compromis ! Rappelons que les RIP font appel à des DSP et donc des sociétés privées utilisant de l’argent public. C’est bien  une guerre concurrentielle qui oppose tous les acteurs de la filière au détriment du déploiement du THD. Il y a d’ailleurs (et nous le savons ) des intérêts privés supérieurs à l’intérêt général dans les RIP ce qui explique certainement la lenteur d’un projet (initié sous la présidence de Sarkozy) et de telles sanctions sans le moindre dialogue. Politique de l’autruche et dialogues de sourds, c’est de cette façon qu’en France l’on fait avancer le THD😊

Ce sont les Echos qui ont lâchée l’information, à savoir l’exclusion de SFR (Collectivités) de la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP). Ceci fait suite assez logiquement aux déclarations d’Altice SFR de Fibrer le France sur fonds propres.

Carton rouge de la FIRIP à SFR Collectivités. Une exclusion pure et simple du terrain de jeu de la Fédération. C’est en effet une information sortie par LesEchos et confirmée depuis par Etienne Dugas, Président de la FIRIP, qui montre bien la tension extrême qui règne autour du Plan France THD.

Lire la suite...