Source :https://www.minutenews.fr/technologie/perovskite-materiau-pourrait-revolutionner-internet-244027.html

La perovskite pourrait favoriser un grand bond en avant et des progrès technologiques majeurs dans les domaines des télécommunications et de l’Internet dans les années à venir. Ce matériau pourrait contribuer à la mise en place d’un Internet mille fois plus rapide qu’actuellement.

 

Selon le magazine Forbes, la perovskite (CaTiO3) intéresse de plus en plus les scientifiques. Ce minéral a été découvert en Russie en 1839. Il dévoile ses incroyables propriétés ces dernières années grâce à de multiples recherches scientifiques. Son potentiel pourrait révolutionner le marché de la télécommunication, des données et de l’Internet. Des chercheurs se passionnent pour cette aventure. Les grands groupes de télécommunications et les géants du web voient cette avancée technologique d’un bon œil.

LES MIRACLES DE LA PEROVSKITE

Depuis 2009, les scientifiques savent que ce minéral a la capacité d’absorber la lumière du soleil et peut générer de l’électricité. Ce matériau serait ainsi déjà utilisé pour la fabrication de panneaux photovoltaïques notamment. Les scientifiques auraient récemment découvert que la perovskite avait la capacité de servir de conducteur pour les ondes électromagnétiques s’étendant de 100 Ghz à 30 Thz. Cette fréquence serait comparable à celle utilisée par la plupart des téléphones portables. La perovskite serait donc potentiellement capable de servir de conducteur pour des données.

UN POTENTIEL RÉVOLUTIONNAIRE

Avec l’aide d’une lampe halogène, les scientifiques ont découvert qu’ils pouvaient utiliser la lumière pour encoder des données et les faire passer par la perovskite. Les données contenues dans les ondes lumineuses ont été transférées mille fois plus rapidement qu’avec les transferts de données électroniques classiques.

Cette découverte technologique laisse donc entrevoir ce qui pourrait être le futur d’Internet. Le réseau, sous « perfusion » de perovskite, fonctionnerait à une vitesse mille fois supérieure par rapport au débit actuel. La revue Science a récemment consacré l’un de ses numéros à ce matériau hors-du-commun. La perovskite pourrait donc bien dans les prochaines décennies faire oublier la fibre.