Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

Proposition de loi sur la sécurisation des investissements publics et privés en matière de réseaux THD

Source : http://www.lexplicite.fr/proposition-loi-securisation-investissements-publics-prives-reseaux-tres-haut-debit/

 

Proposition de loi sur la sécurisation des investissements publics et privés en matière de réseaux à très haut débit 

Le 10 novembre 2017, le sénateur Patrick Chaize a déposé au Sénat une proposition de loi destinée à sécuriser le cadre juridique du déploiement des réseaux de communications électroniques à très haut débit (« THD » ou « FttH »).

Plus précisément, ce texte poursuit plusieurs objectifs :

  • sécuriser les investissements des acteurs publics et privés dans les projets d’aménagement numérique ;
  • donner les moyens juridiques aux autorités concernées (Etat, Autorité de régulation des communications électroniques et des postes -ARCEP-, collectivités locales) d’écarter tout risque de superposition entre un réseau FttH, déployé ou en voie de déploiement, et un autre réseau ;
  • rendre contraignants les engagements de déploiement pris par les opérateurs ;
  • encourager et faciliter l’investissement dans les réseaux de communications électroniques.

Cette initiative répond aux retards de déploiement en zone privée Lire la suite...

L’accélération en trompe-l’œil des opérateurs dans la 4G

Source : https://www.latribune.fr/technos-medias/l-acceleration-en-trompe-l-oeil-des-operateurs-dans-la-4g-764121.html

 

Selon l'Arcep (le régulateur des télécoms), Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free couvrent aujourd’hui respectivement 92%, 90%, 91% et 82% de la population en 4G. Mais en termes de couverture globale, les chiffres sont beaucoup moins bons.
Selon l’Arcep (le régulateur des télécoms), Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free couvrent aujourd’hui respectivement 92%, 90%, 91% et 82% de la population en 4G. Mais en termes de couverture globale, les chiffres sont beaucoup moins bons. (Crédits : Reuters)
Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le nombre de sites 4G mis en service dans l’Hexagone en 2017 a bondi de 25% par rapport à l’année précédente. Il n’empêche, en matière de couverture très haut débit pour la téléphonie mobile, la France reste très en retard sur ses voisins européens.

Au premier abord, les chiffres du dernier observatoire de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), publiés ce mardi, paraissent élogieux. Selon cette étude, les Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont poursuivi leurs efforts pour déployer le très haut débit mobile dans l’Hexagone. Concrètement, le nombre de sites 4G (sur lesquels les opérateurs installent Lire la suite...