CCF14: Nous présentions le 9 février un article paru dans ouest-France mettant en avant les doutes de l’opposition quant au refinancement spectaculaire demandé par le Président du Conseil Départemental (faisant passer le projet de 161 Millions d’Euros  à 395 Millions d’Euros, soit 139% d’augmentation !) Article à lire ici

Si les conseillers Départementaux souhaitent tout comme nous que le projet accélère et permette de réduire la fracture numérique dans notre Département, aussi  s’interrogent-ils légitimement sur les dysfonctionnements, dérives et non dits de cette DSP.  

Voici très précisément les questions qui ont été posées par l’opposition le 6 Février dernier à M.Jean Léonce Dupont  (document transmis par M Bertrand Havard (PS) :

Ce document en de nombreux points corrobore les interrogations que notre association se pose depuis 3 années –  questions que nous avions  maintes fois posées au Conseil Départemental lors de réunions publiques et toutes restées sans réponses malgré l’engagement des participants d’y donner suite et nos relances. On note en particulier le manque de transparence sur le financement du RIP qui semble échapper aux conseillers départementaux eux-mêmes , l’absence de contrôle de la DSP (qui manifestement s’auto-contrôle).

Rapport B33

Déploiement du très haut débit
M. le P., CC,
Voilà un dossier qui retient comme toujours toute notre attention.
A défaut de résorber des zones blanches pour l’instant, sa rédaction succincte laisse des zones d’ombres et des interrogations. Il faut dire qu’en une page il est difficile d’entrer dans le détail et pourtant !
Commençons par le paradoxe : vous nous expliquez que la conséquence du rachat de Tutor SA par Covage a entrainé un Lire la suite...