Le Post de L’Arcep : Mars 2018

L’identification, le cœur des communications : on veut savoir à qui on parle !

Le « 22 à Asnières » identifiait un lieu géographique et une personne (ou un groupe). Avec le mobile, la localisation s’est évanouie pour laisser la place à la phrase « t’es où ? ». Avec les applis du net, le numéro de téléphone a cédé à son tour : le « 06 » remplacé par l’identifiant d’application. Les fonctionnalités se sont enrichies avec, par exemple, la vidéo ou le chiffrement de bout en bout. De nouvelles applis permettent aujourd’hui d’avoir plusieurs numéros sur un même téléphone mobile, d’établir une « ligne de téléphone » à destinataire unique, etc.

Reste que le téléphone « classique » a encore le bel avantage d’interconnecter des systèmes différents, quand les applis demandent encore à tous les participants d’utiliser la même application. Nous devenons alors une palette d’identité : Skype, WhatsApp, G-hangout, Facebook…

Pourquoi ne pas s’interroger alors sur les moyens de faire communiquer ces identités, et ainsi préserver les vertus des systèmes anciens avant de les déclarer obsolètes ?

Serge Abiteboul, membre du collège de l’Arcep

La suite à lire ici ….

Partagez / follow us :