Très haut Débit : en 2018 les opérateurs devront mettre les bouchées doubles

Internet Haut débit pour tous !

Très haut Débit : en 2018 les opérateurs devront mettre les bouchées doubles

Très haut débit :  2,7 millions de prises et 13 millions de kilomètres de câble ont été déployés en 2017 pour amener l’accès à l’Internet Très Haut Débit (THD) dans les logements des Français. Mais pour tenir les objectifs, en 2018 les opérateurs devront mettre les bouchées doubles, estiment les auteurs de l’Observatoire du Très Haut Débit en France.

Fibre optique : les déploiements doivent s’accélérer

Source : http://www.economiematin.fr/news-internet-tres-haut-debit-fibre-deploiements-bilan-2017-observatoire

 

Le Plan Très Haut Débit, porté par le gouvernement Valls puis le gouvernement Philippe, suppose le raccordement de l’ensemble de la population à l’Internet Très Haut Débit d’ici fin 2022. En 2017, les opérateurs ont fait des progrès : 13 millions de kms de fibre ont été déployés, mais pour tenir les objectifs, il va falloir accélérer. 20,7 millions de kms de fibre optique devront être déployés en 2018, avant un pic à 23 millions de kms sur les trois années finales du projet (2019-2022), selon l’estimation de l’Observatoire du Très Haut Débit en France.

S’agissant des prises FTTH (Internet par fibre optique), 2,7 millions ont été installées en 2017. C’est plus que le rythme moyen d’installations sur la période 2012-2017 (2 millions). Mais dans les prochaines années, celui-ci devrait encore s’accélérer : 4 millions d’installations supplémentaires devraient être réalisées en 2018, et 16 millions entre 2019 et 2022, soit 5,3 millions par an en moyenne.

À fin 2017, seuls 28% des foyers avaient Internet par fibre optique

Selon les prévisions de l’Observatoire du Très Haut Débit en France, d’ici 2020, 67% des locaux devraient bénéficier du FTTH (contre 28% à fin 2017). 27% des locaux auront le débit 8 Mo/s via le réseau cuivre et 6% l’auront via la radio ou le satellite. Puis, d’ici 2022, le FTTH devrait représenter 84% du marché, et le 8 Mo/s devrait disparaître au profit du THD cuivre, radio ou satellite.

Si la fibre est effectivement déployé dans 84% des foyers, il est évident que les foyers restants (soit au moins 16%) devront recourir à des technologies alternatives. Selon les auteurs de l’Observatoire, au moins 2,2 millions de foyers n’auront pas la fibre et accéderont à Internet grâce aux technologies radio et satellite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.