Inquiétudes des collectivités quant à l’accélération des déploiements FttH

Internet Haut débit pour tous !

Inquiétudes des collectivités quant à l’accélération des déploiements FttH

CCF14 : Extrait de la vidéo et déclaration d’Ariel Turpin basée sur les chiffres de l’Arcep “…sur les zones AMII les communes qui ont 1% de locaux raccordables au moins, on constate un milliers de déploiements en cours sur les 3400 qui sont actés et qu’en un trimestre 90 mises en chantier on été faites.”

Si c’est effectivement aussi lent en zone AMII, on peut craindre que le déploiement n’aille pas aussi vite que ne le prévoit le Calvados : rappelons que les zones moyennement denses se situent derrière les zones AMII et les zones blanches sont les dernières ! 

Source : https://www.universfreebox.com/article/45353/Retour-sur-les-inquietudes-des-collectivites-quant-a-l-acceleration-des-deploiements-FttH-et-l-opacite-de-l-accord-historique-sur-le-mobile

Ariel Turpin, délégué général de l’AVICCA (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel)a accordé une interview à Univers Freebox lors de la présentation des résultats de l’Observatoire du Très Haut Débit 2018 le 14 juin dernier.

Les collectivités constatent bien l’accélération des déploiements sur le terrain mais elles constatent également qu’au rythme actuel ce ne sera pas suffisant pour tenir les objectifs de 2020 et 2022 du Plan Très Haut Débit. “C’est embêtant de ne pas être toujours dans l’enthousiasme et le lyrisme, mais il faut comprendre que l’AVICCA est une association d’élus et que sur le terrain les élus ne peuvent pas, face à leurs administrés qui attendent l’arrivée de la fibre optique, dire que tout va bien et que les chiffres sont bons si la fibre n’arrive pas…” explique Ariel Turpin.

Plan Très Haut Débit : pari pris pour 2020 

Si les inquiétudes des collectivités se basent sur des chiffres factuels, il n’en reste pas moins que l’AVICCA serait la première à féliciter en 2020 tout l’écosystème pour l’effort considérable d’accélération des déploiements qu’il va falloir mettre en oeuvre en deux ans pour tenir l’objectif.

Manque de transparence sur l’accord historique

Sur le mobile l’AVICCA salue l’accord sans précédent passé entre les opérateurs et le gouvernement en janvier dernier et se dit réellement optimiste mais se demande pourquoi certaines zones d’ombres continuent de planer sur ce new deal “quel est l’intérêt de ne pas nous présenter cet accord dans le détail, tel qu’il a été signé ?“. Le délégué général de l’AVICCA évoque par ailleurs un autre rapport conduit par l’inspection générale des finances auquel ont contribué les adhérents de l’association et qui est, lui aussi, jusqu’à ce jour resté secret.

 

Regardez l’intégralité de l’interview d’Ariel Turpin par Univers Freebox

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.