Le faible taux de commercialisation de la fibre optique du Calvados inquiète l’opposition

Internet Haut débit pour tous !

Le faible taux de commercialisation de la fibre optique du Calvados inquiète l’opposition

Source : Ouest France du 07/02/19

CCF14 : Comme nous le disions et le dénonçons depuis 2014 les raccordements réels (commercialisations auprès des particuliers)
sont proches de 2%. Une baisse car en proportion on était à plus de 5% avant !!!
On ne sait plus si c’est 70000 ou 80000 prises posées ? à 10000 prêt, ça ne compte pas ?  80000, c’était le chiffre annoncé l’année dernière ! ?
On parle bien de l’échéance 2030 maximum pour l’arrivée des opérateurs. Donc, retour à la case du début 2031 !!!
Ce qui fait de notre département celui se félicitant de déployer “le plus rapidement possible”  des prises qui ne se vendent pas, mais se vendront peut-être un jour. 
Alors que d’autres Départements ont des taux de commercialisation de 20%. Le cap n’a donc pas changé : cette faible commercialisation devrait alerter
les comptes public d’une dépense d’argent des contribuables sans contrôle.
On peut noter aussi que la dernière annonce de Jean-Léonce Dupont est “haut débit pour tous en 2022”  !!! on a perdu un an sur l’annonce de l’année dernière.
Notre compteur sur le site va être ajusté !

L’article et nos commentaires :

L’équipement du département en fibre se poursuit, même si certains élus de l’opposition départementale, s’inquiètent du faible taux de commercialisation auprès des particuliers. Lors de l’examen du budget 2019, le conseil départemental a inscrit 13 millions d’euros pour ce projet.

Enthousiaste à tous crins, Olivier Colin (Majorité, Cabourg) s’est réjoui de voir 156 zones d’activité raccordées dans le Calvados. « Actuellement, neuf entreprises travaillent pour achever le déploiement sur l’ensemble du territoire. »

Éric Vève (PS, Caen 5) s’étonne cependant du faible taux de commercialisation (5 000 à 6 000 abonnés particuliers sur 70 000 prises). « Soit un taux de 2,3 % dans le Calvados, là où d’autres départements sont à plus de 20 %. » Olivier Colin assure « qu’on voit l’autre côté de la berge. Actuellement, tous les Points infos 14 sont raccordés, les centres de secours, les ports, des groupes scolaires sont de plus en plus nombreux. »

Bertrand Havard (PS, Ifs) demeure cependant inquiet pour les particuliers qui en demeurent encore éloignés. Olivier Colin est convaincu que les « graines semées » vont donner leurs fruits de manière « fulgurante ».  (CCF14 notre commentaire : d’ici 2031 ?)

Le président Jean-Léonce Dupont voit dans les remarques de l’opposition « la volonté de trouver enfin un point sur lequel le Département « se plante ». Si je sors des métropoles, le Calvados est et restera en tête sur le déploiement du très haut débit. On ne lâche rien ».
(CCF14 notre commentaire  : La moindre inquiétude légitime semble-t-il au vu des résultats minables de commercialisation crispe immédiatement Jean Léonce Dupont ! Etrange de crier au complot alors que l’échec de la commercialisation a été mis en évidence et dénoncé N fois dans la presse. Déni ? )

Concédant que certains opérateurs ne sont pas toujours « facilitateurs », et que l’investissement est important, « dès la fin des années 2030, nous avons la perspective de 25 millions de recettes et la présence de trois opérateurs. Nous ne lâchons rien ! »

Lors du vote de ce rapport, six élus socialistes se sont abstenus.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer