Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

Admin

This author hasn't added his/her bio.

Comment la fibre optique arrive jusqu’à chez vous

Source : 01.net

Fibre : comment arrive-t-elle jusqu’à chez vous ? Une vision détaillée, étape par étape, pour tout comprendre de l’installation de la fibre optique en France !  

Nous avons suivi les équipes d’un opérateur en action en région parisienne, du nœud de raccordement en fibre optique jusqu’à l’abonné. Un réseau conçu pour durer au moins 50 ans.

Petit matin à la frontière entre Versailles et Viroflay en région parisienne. D’énormes bobines de fibre optique posées à même les trottoirs attendent d’être déployées sous terre. La première étape pour raccorder les habitants du quartier à la fibre et les faire ainsi bénéficier du très haut débit avec une vitesse de connexion d’au moins 100 Mbit/s. Mais le chemin est long avant de pouvoir finaliser l’opération. Un parcours que nous avons scruté à la Lire la suite...

Fibre optique : Covage se dit prêt à investir davantage

Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu'il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique.
Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu’il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique. (Crédits : DR)

Source : http://www.latribune.fr/technos-medias/fibre-optique-covage-se-dit-pret-a-investir-davantage-757060.html

Alors que l’Arcep, le régulateur des télécoms, plaide pour une nouvelle répartition de la couverture en Internet à très haut débit des villes et territoires moyennement denses entre les opérateurs télécoms, Covage estime, lui aussi, avoir un rôle à jouer.

Il entend d’emblée donner le ton et marquer ses ambitions. Nouvel homme fort de l’opérateur d’infrastructures Covage, Pascal Rialland a été nommé président du directoire du groupe le mois dernier. Il est loin d’être un inconnu dans le monde des télécoms : Pascal Rialland y a réalisé l’essentiel de sa carrière. Il a notamment dirigé, il y Lire la suite...

Plan THD : le gouvernement enterre l’idée d’une nouvelle répartition des zones moyennement denses

Le gouvernement coupe court aux spéculations, il ne souhaite pas qu’un nouveau partage des zones moyennement denses ait lieu.

CCF 14 :  tout doit bouger mais ne changeons rien, gardons le cap et laissons voguer (dériver ?) le navire : finalement le nouveau gouvernement ne fait guère mieux que les précédents,  l’ambition forte de la république “en marche” pour le  THD parait bien “en panne”. Il y a toujours un avant et un après l’élection, coutume politique.
 

En marge de l’inauguration du réseau de fibre optique en Mayenne en présence de Stéphane Richard, PDG d’Orange et Xavier Niel patron de Free, Julien de Normandie,sécrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des Territoires, a exprimé la position du gouvernement : il rejette l’idée avancée par l’ARCEP d’un redécoupage des zones RIP et AMII.

Si l’ARCEP veut imposer un redécoupage des zones moyennement denses pour aller plus vite, Julien de Normandie estime que cela ne serait q’une perte de temps et que le cadre doit rester stable pour pouvoir accélérer les déploiements : “Nous n’allons pas rouvrir cette boîte de Pandore qui est le redécoupage des zones RIP et AMII. Il nous faut un cadre stable pour aller plus vite”.

 

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

CCF14 : Excellente initiative mais…qui ne profiterait qu’aux zones moyennement denses. Rien de nouveau  pour les zones blanches les moins peuplées la où les besoins sont primordiaux ! Avec le décalage ahurissant entre la lenteur du déploiement du THD et la croissance forte de l’économie qu’engendre celui-ci dans les zones où il est présent, la fracture numérique n’est pas prête de disparaitre dans les zones blanches peu denses, au risque Lire la suite...

Haut débit fixe : 11% des Français privés d’une connexion de qualité

 

 

Avis d’expert : Malgré la montée en puissance des déploiements très haut débit, l’UFC Que Choisir constate dans une étude les profondes inégalités de qualité de service selon l’endroit où on habite.

Olivier Chicheportiche

Par Olivier Chicheportiche | 

Source : https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-transition-vers-le-tres-haut-debit-l-inadmissible-amplificateur-de-la-fracture-numerique-n46732/

Article mis à jour à 17h

Internet des villes contre Internet des champs : l’opposition est connue depuis longtemps avec d’un côté des citoyens qui bénéficient d’un accès de qualité, Lire la suite...

La 4G fixe est dix fois moins chère que la fibre

Etienne Dugas est le pré­sident de la Fédération industrielle des réseaux d’initiative publique (Firip). Ces réseaux sont cofinancés par les collectivités territoriales et les opérateurs privés, pour déployer la fibre dans les zones les moins denses du territoire, là où les ­opérateurs télécoms rechignent à investir

 

Pourquoi la Firip prône-t-elle la 4G fixe pour apporter le très haut débit dans les campagnes ?
La 4G fixe, c’est la possibilité d’avoir un Internet fixe à domicile à haute vitesse grâce à une fréquence dédiée : la 3,4 GHZ. Elle permet d’accéder au très haut débit de manière pérenne pour les territoires enclavés avec des délais de déploiement de douze mois en moyenne. Avec la fibre optique, il faudra dix ans pour les derniers Lire la suite...

Les RIP posent 5 questions majeures aux 11 candidats à la présidentielle

Comme annoncé le 9 mars derniers sur les États Généraux des RIP, un courrier a été adressé aux 11 candidats à l’élection présidentielle, afin de connaître leurs stratégies en matière d’Aménagement Numérique du Territoire.

 Source : Degrouptest

(La réponse aux questions posées aux candidats sur ZDNET , cliquez ici)

Les 11 candidats interpelés par les EGRIP

A l’image de la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique début mars 2017, avec une charte proposée par le Club Numérique 2017, les États Généraux des RIP (EGRIP) ont écrit un courrier officiel aux 11 candidats à la Présidentielle 2017.

Les EGRIP, organisés par MonTerritoireNumérique, ont attendu la finalisation des candidatures afin d’adresser une liste de 5 questions.

L’objectif Lire la suite...

Le livre blanc numérique 2016

 

Livre blanc numérique 2016

 

Synthèse des propositions de la FNCCR

ce Livre blanc du numérique a été rédigé entre février et mai 2016.

La réflexion a été enrichie de nombreuses auditions d’acteurs du numérique. Il a été approuvé par le

conseil d’administration de la FNCCR le 26 mai 2016. Il propose une

perspective nouvelle et pragmatique : partir des besoins et des craintes

de l’homo numericus et imaginer le rôle et les missions des collectivités

territoriales pour y répondre. Dans un secteur où règnent Lire la suite...

Le gendarme des télécoms appelle les opérateurs français à « casser leur tirelire »

Le gendarme des télécoms appelle les opérateurs français à « casser leur tirelire »

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Sandrine Cassini et Zeliha Chaffin

Réagir 

 

i

Sébastien Soriano, dans les locaux de l’Arcep, à Paris, mercredi 29 juin.

La France est en retard dans l’Internet très haut débit et dans le déploiement de la 4G. Ce constat sévère est dressé par Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, le régulateur des télécoms à l’occasion de sa conférence semestrielle, jeudi 30 juin. Face à cette situation, il incite fermement les opérateurs à investir massivement, jugeant que le secteur a renoué avec la rentabilité et en a les moyens.

Quel est l’état du secteur ?

Le marché des télécoms est passé par un trou d’air. Mais nous en sommes sortis : la rentabilité de la plupart des opérateurs est aujourd’hui raisonnable et le chiffre d’affaires se stabilise. C’est le moment pour Lire la suite...