Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

la France très mal placée en Europe

Fibre optique : la France très mal placée en Europe

 20/02/2017 à 18h06
Fibre optique.

 
Fibre optique. – Flickr/Twilight Jones

Le taux de pénétration du FttH reste très contrasté sur le continent en fonction des pays. La France affiche un petit 2%, tandis que la Lettonie bat tous les records en atteignant les 27%.

Qui est en tête en matière de fibre en Europe ? Pas la France, si l’on en croit le dernier classement sur le sujet établi au mois de septembre 2016 par l’IDATE.

Lire la suite...
Partagez / follow us :

Et si la fibre optique arrivait chez vous via les conduites d’eau ?

Et si la fibre optique arrivait chez vous via les conduites d’eau ?

 

Technologie : Une société anglaise propose une technologie qui permet de déployer des fibres optiques en les insérant à l’intérieur même des conduites d’eau existantes. Une solution innovante pour faciliter l’atteinte des objectifs

Lire la suite...
Partagez / follow us :

Les abonnements à la fibre optique ne décollent pas

Les abonnements à la fibre optique ne décollent pas

Julien Lausson –    Le gendarme des télécoms publie son observatoire des communications électroniques pour le troisième trimestre. Il constate que les abonnements au très haut débit en fibre optique n’arrivent toujours pas à décoller.   « Le rythme des migrations vers la fibre optique jusqu’au domicile peine à décoller ». Tel est le constat qu’a fait jeudi le gendarme des télécoms au moment de la sortie de son observatoire des marchés des communications électroniques pour le troisième trimestre 2016. Les résultats, bien que provisoires, montrent que la progression des abonnements avec de la fibre reste très stable.

 

Il suffit de comparer les évolutions d’un trimestre à l’autre. En observant les chiffres donnés par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes depuis le troisième trimestre 2015 — c’est-à-dire depuis un an –, on voit qu’il n’y a pas de ruée vers les abonnements Internet à très haut débit en fibre optique de bout en bout. On se situe en gros entre 160 et 170 000 nouveaux abonnements

 

Haut et très haut débit en France au troisième trimestre 2016.

 

Au troisième trimestre, l’Arcep comptabilisait au total 1,930 million d’abonnements Internet à très haut débit en fibre optique de bout en bout. C’est à peu près 165 000 de plus qu’au deuxième trimestre et, par rapport à la même période il y a an, la hausse s’élève à 52 % (on avait alors compté 1,271 million d’abonnements en FTTH, c’est-à-dire en fibre optique jusque chez l’abonné).

 

Il y a en réalité bien plus de foyers qui pourraient basculer dans le très haut débit. L’Arcep signale en effet que les abonnements effectifs ne représentent que 28 % du nombre total des logements qui sont éligibles à la fibre optique. Mais encore faudrait-il que les clients puissent le savoir et, le cas échéant, expriment l’envie de modifier leur abonnement. Vu les chiffres, ça ne semble pas tout à fait être le cas…

 

PLUS DE 5 MILLIONS D’ABONNEMENTS AU TRÈS HAUT DÉBIT

 

Plus globalement, le gendarme des télécoms souligne que le nombre d’abonnements à très haut débit (en incluant, outre le FTTH, les réseaux avec terminaison en câble coaxial ou encore cuivre VDSL2) a dépassé la barre des 5 millions d’accès à la fin du troisième trimestre 2016. C’est une hausse de 290 000 par rapport au deuxième trimestre et une progression de 1,2 million sur un an.

 

« Le nombre d’abonnements à très haut débit représente désormais un tiers du nombre total de logements éligibles au très haut débit, en croissance de 6 points en un an », note l’Arcep. Autrement, sur trois personnes ayant potentiellement accès au très haut débit, un seuil qui se déclenche à partir de 30 Mbit/s, une seule est effectivement abonnée. Bref, il y a encore du travail. Lire la suite...
Partagez / follow us :