Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

Fibre optique : Covage se dit prêt à investir davantage

Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu'il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique.
Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu’il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique. (Crédits : DR)

Source : http://www.latribune.fr/technos-medias/fibre-optique-covage-se-dit-pret-a-investir-davantage-757060.html

Alors que l’Arcep, le régulateur des télécoms, plaide pour une nouvelle répartition de la couverture en Internet à très haut débit des villes et territoires moyennement denses entre les opérateurs télécoms, Covage estime, lui aussi, avoir un rôle à jouer.

Il entend d’emblée donner le ton et marquer ses ambitions. Nouvel homme fort de l’opérateur d’infrastructures Covage, Pascal Rialland a été nommé président du directoire du groupe le mois dernier. Il est loin d’être un inconnu dans le monde des télécoms : Pascal Rialland y a réalisé l’essentiel de sa carrière. Il a notamment dirigé, il y Lire la suite...

Télécoms : les opérateurs épouvantés par les futures règles européennes

Une trentaine de grands opérateurs signent un courrier pour sonner l’alarme sur l’orientation du nouveau Code des télécoms.Les négociations sur le texte entre la Commission, le Parlement et les gouvernements européens commencent mardi.

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/030762109256-telecoms-les-operateurs-epouvantes-par-les-futures-regles-europeennes-2124144.php

Ils sont furieux. Les patrons de BT, d’Orange, de Telefonica, de Deutsche Telekom, mais aussi de Nokia ou d’Ericsson – en tout 31 figures proéminentes des télécoms – ont signé en fin de semaine dernière  un courrier au vitriol à destination des autorités bruxelloises.

 

La raison de ce courroux ? Après avoir longtemps espéré Lire la suite...

Le gouvernement demande à SFR de chiffrer son plan THD

 

actu.meilleurmobile.com/internet-le-gouvernement-demande-a-sfr-de-chiffrer-son-plan-tres-haut-debit_161147

Le très haut débit est un enjeu majeur pour le gouvernement. Emmanuel Macron a récemment rappelé son souhait d’arriver à une couverture en haut et très haut débit d’ici la fin de l’année 2020 sur l’ensemble du territoire. SFR préférerait jouer cavalier seul.

Le secrétaire d’État chargé du numérique Mounir Mahjoubi a même employé l’expression “d’engagement zéro zone blanche” lundi matin dans l’émission l’Invité des Echos, pour souligner qu’aucun territoire ne devra rester sans couverture d’ici 3 à 4 ans. Le secrétaire d’État attend des propositions chiffrées de la part des opérateurs et des subventions publiques ont été prévues pour cofinancer le déploiement :l’État a d’ailleurs prévu une enveloppe Lire la suite...

SFR veut couvrir la France en fibre optique sans aide de l’Etat

www.echosdunet.net/breve/89422-sfr-veut-couvrir-france-fibre-optique-sans-aide-detat

Dans une lettre, Michel Paulin annonce que SFR veut couvrir la France en Fibre optique sans l’aide de l’Etat. L’opérateur créera une société dédiée Altice Infrastructure et assurera le déploiement pour 80% de la population en 2022 et 100% en 2025.

Michel Paulin, le Directeur Général de SFR, a écrit au Premier Ministre pour répondre à la demande du gouvernement d’accélérer le déploiement du très haut débit en France. Dans sa lettre, l’opérateur s’engage à couvrir la France en fibre sans aide de l’Etat.

Actuellement, l’objectif de l’Etat est de proposer 100% de THD d’ici 2022. Pour le faire, l’ARCEP Lire la suite...

La 4G fixe est dix fois moins chère que la fibre

Etienne Dugas est le pré­sident de la Fédération industrielle des réseaux d’initiative publique (Firip). Ces réseaux sont cofinancés par les collectivités territoriales et les opérateurs privés, pour déployer la fibre dans les zones les moins denses du territoire, là où les ­opérateurs télécoms rechignent à investir

 

Pourquoi la Firip prône-t-elle la 4G fixe pour apporter le très haut débit dans les campagnes ?
La 4G fixe, c’est la possibilité d’avoir un Internet fixe à domicile à haute vitesse grâce à une fréquence dédiée : la 3,4 GHZ. Elle permet d’accéder au très haut débit de manière pérenne pour les territoires enclavés avec des délais de déploiement de douze mois en moyenne. Avec la fibre optique, il faudra dix ans pour les derniers Lire la suite...