Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

Fibre optique : Covage se dit prêt à investir davantage

Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu'il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique.
Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu’il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique. (Crédits : DR)

Source : http://www.latribune.fr/technos-medias/fibre-optique-covage-se-dit-pret-a-investir-davantage-757060.html

Alors que l’Arcep, le régulateur des télécoms, plaide pour une nouvelle répartition de la couverture en Internet à très haut débit des villes et territoires moyennement denses entre les opérateurs télécoms, Covage estime, lui aussi, avoir un rôle à jouer.

Il entend d’emblée donner le ton et marquer ses ambitions. Nouvel homme fort de l’opérateur d’infrastructures Covage, Pascal Rialland a été nommé président du directoire du groupe le mois dernier. Il est loin d’être un inconnu dans le monde des télécoms : Pascal Rialland y a réalisé l’essentiel de sa carrière. Il a notamment dirigé, il y Lire la suite...

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

CCF14 : Excellente initiative mais…qui ne profiterait qu’aux zones moyennement denses. Rien de nouveau  pour les zones blanches les moins peuplées la où les besoins sont primordiaux ! Avec le décalage ahurissant entre la lenteur du déploiement du THD et la croissance forte de l’économie qu’engendre celui-ci dans les zones où il est présent, la fracture numérique n’est pas prête de disparaitre dans les zones blanches peu denses, au risque Lire la suite...

Accélérer le déploiement du très haut débit : les sept propositions de la FIRIP

 

 

 

A quelques jours de la publication de la très attendue feuille de route gouvernementale pour accélérer le déploiement du THD, les industriels des RIP (FIRIP) dévoilent sept propositions adressées au gouvernement après un été marqué par “des turbulences”, allusion faite à SFR.

 

Synthèse d’un livre blanc « Les RIP : des réseaux neutres, ouverts et activés, au service du développement de tous les territoires », celles-ci sont les suivantes :

1. Eviter Lire la suite...

Très haut débit – Le gouvernement rencontre les acteurs de la filière RIP

www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250279502939

La stratégie d’Orange pour influencer les élus locaux

https://www.nextinpact.com/news/95618-la-strategie-d-orange-pour-influencer-elus-locaux.htm

À Janet dans nos cœurs  36 Accès libre image dediée   Crédits : selimaksan/iStock FAI 14 min     Par  le vendredi 10 juillet 2015 à 17:00 Guénaël Pépin

Acteur incontournable des télécommunications en France, Orange est forcément proche des collectivités locales. Mais alors que celles-ci commencent à déployer en masse leurs propres réseaux, se pose la question des liens avec l’opérateur historique, qui a tissé un réseau de proximité avec les élus.

Pour les collectivités locales, Orange est encore aujourd’hui Lire la suite...

Fibre dans les campagnes : l ‘offensive de Bouygues Telecom

www.latribune.fr/technos-medias/fibre-dans-les-campagnes-l-offensive-de-bouygues-telecom-673360.html

  | 28/03/2017, 17:47  |  405  mots
    Martin Bouygues, le chef de file du groupe éponyme, la maison-mère de Bouygues Telecom.
    Martin Bouygues, le chef de file du groupe éponyme, la maison-mère de Bouygues Telecom. (Crédits : reuters.com)

    La filiale du groupe Bouygues a signé mardi un accord avec l’opérateur d’infrastructures Altitude Infrastructure pour proposer ses offres Internet à très haut débit sur ses réseaux dans la Manche ou en Alsace.

    Bouygues Telecom confirme qu’en 2017, il compte bien accélérer dans la fibre. Ce mardi, l’opérateur a annoncé la signature d’un accord avec l’opérateur d’infrastructures Altitude Infrastructure. Celui-ci est spécialisé dans le déploiements de réseaux en fibre optique dans les campagnes et les zones les moins denses de l’Hexagone. Dans le jargon des télécoms, on les appelle les Réseaux d’initiative Lire la suite...

    Vitis et TDF, deux presque-nouveaux entrants sur les RIP pour un marché THD très dynamique

    Source : www.ariase.com/fr/news/egrip-2017-vitis-tdf-article-4823.html

    Ecrit par Didier Latil le mercredi 22 mars 2017 à 10h08


    Actualités Territoires

    Les zones moins denses de notre pays sont en pleine effervescence, avec l’arrivée massive annoncée pour les années à venir de la fibre optique et du THD, avec encore de nouveaux venus pour dynamiser (dynamiter ?) ce secteur, avec Vitis et TDF.


    Mathias Hautefort de VitisLes derniers Etats Généraux des RIP qui se sont déroulés à Deauville le 9 mars dernier, ont permis un bilan encourgeant sur les bons points et les lacunes du déploiement du Très Haut Débit et de la fibre optique sur les territoires.

    Lire la suite...

    « Linky, fibre optique et 4G » les trois ou rien !

    Jean-Jacques Delaunay, de Brillevast (50) : « Les arguments avancés par les opposants au compteur Linky (votre dossier du 28 février dernier) me semblent peu convaincants et aisément réfutables. D’autres systèmes (Google, Facebook,…) sont en effet beaucoup plus intrusifs pour notre vie privée et cet appareil a été développé avec l’accord de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Par ailleurs le risque pour la santé paraît également très faible Lire la suite...

    Numérique : attirer les opérateurs sur les réseaux d’initiative publique

    www.lagazettedescommunes.com/494380/numerique-attirer-les-operateurs-sur-les-reseaux-dinitiative-publique/

    Publié le 13/03/2017 • Par Martine Courgnaud – Del Ry • dans : France

    Fotolia_47795373_XS
    Fotolia jessica80

    Une dizaine de milliards d’euros seront encore nécessaires pour irriguer le pays en très haut débit et les réseaux d’initiative publique ont besoin des opérateurs privés pour assurer une partie des financements. Les États généraux des réseaux d’initiative publique ont fait le point le 9 mars.

    Lire la suite...