Catégorie : Réseau d’initiative public

Internet Haut débit pour tous !

Fibre dans les campagnes : Altice se rabiboche avec les industriels

Source : La Tribune

L’opérateur de Patrick Drahi a annoncé qu’il rejoignait InfraNum. Il y a un peu plus d’un an, Altice a pourtant été éjecté de cet organisme qui rassemble les spécialistes des réseaux Internet fixe à très haut débit dans les territoires les moins peuplés de l’Hexagone. Ces derniers avait été échaudés par son projet, abandonné depuis, visant à fibrer la France seul et sans argent public.

 

Les revoici main dans la main ! Dans un communiqué publié ce mardi, Altice France, qui chapeaute l’opérateur SFR, a indiqué qu’il rejoignait InfraNum. Cet organisme, qui a vu le jour il y a six ans, rassemble

Lire la suite...

Les collectivités dont les RIP mis à mal par les AMEL

source : Degroupnews

 

Promis à une clôture fin octobre, le dispositif AMEL rempile finalement jusqu’à la fin de l’année. Au grand dam des collectivités.

 

Le réchauffement aura été de courte durée entre les collectivités et l’Etat. Rabibochées sur fond de clarification

Lire la suite...

La fibre optique chez 100 % des habitants de l’Orne.

 

CCF14 : Le département du Calvados a fait la même promesse avec une année d’avance sur la couverture à grand renfort d’annonces  et la pose “d’armoires”  (Points de mutualisation) justifiant une rallonge budgétaire

Lire la suite...

Fibre dans les campagnes : le gouvernement veut rassurer les collectivités

Source : La tribune

 

CCF 14 : Beaucoup de collectivités se demandent si elles ne vont pas perdre la main face au privés en zone AMEL…lorsqu’un modèle économique est défaillant, il faut le remettre en cause n’est ce pas ?

Lire la suite...

Demain, une fibre optique aux capacités démultipliées

CCF14 : alors que la fibre optique est déployée et commercialisée à grande peine dans notre Département, voici qu’une nouvelle fibre optique apparait sur le marché bien plus puissante mais engendrant les mêmes coûts de déploiement que

Lire la suite...

Certains RIP s’inquiètent d’investissements privés.

Les collectivités de Nouvelle-Aquitaine qui déploient des réseaux de fibre optique s’inquiètent pour la pérennité de leur modèle, dans le Calvados en revanche, tout va le bien et droit dans le mur !

Lire la suite...

Internet, téléphonie mobile : à quand la fin des zones blanches ?

  Podcast sur RTL   www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-31-juillet-2018  

Mettre un terme à la fracture numérique est l’une des priorités du gouvernement. Pour cela, le déploiement

Lire la suite...

Le manque de personnel qualifié pour déployer la fibre optique pourrait avoir de fâcheuses conséquences

Source : https://m.universfreebox.com/article/45619/Le-manque-de-personnel-qualifie-pour-deployer-la-fibre-optique-pourrait-avoir-de-facheuses-consequences   L’objectif ambitieux du déploiement de 20 millions de prises d’ici 2022, ne se fera pas sans un plan de recrutement massif. La filière peine déjà à trouver des candidats pour suivre les formations alors qu’elle va devoir relever le défi de recruter et ainsi d’ajouter aux 12 000 emplois déjà mobilisés par le plan France Très Haut Débit pour déployer la fibre optique en 2017, en moyenne 3 800 personnes supplémentaires par an jusqu’en 2021.    

Tout le monde attend avec impatience

Lire la suite...

Inquiétudes des collectivités quant à l’accélération des déploiements FttH

CCF14 : Extrait de la vidéo et déclaration d’Ariel Turpin basée sur les chiffres de l’Arcep “…sur les zones AMII les communes qui ont 1% de locaux raccordables au moins, on constate un milliers de déploiements en cours sur les 3400 qui sont actés et qu’en un trimestre 90 mises en chantier on été faites.”

Si c’est effectivement aussi lent en zone AMII, on peut craindre que le déploiement n’aille pas aussi vite que ne le prévoit le Calvados : rappelons que les zones moyennement denses se situent derrière les zones AMII et les zones blanches sont les dernières ! 

Source : https://www.universfreebox.com/article/45353/Retour-sur-les-inquietudes-des-collectivites-quant-a-l-acceleration-des-deploiements-FttH-et-l-opacite-de-l-accord-historique-sur-le-mobile

Ariel Turpin, délégué général de

Lire la suite...

Plan Très Haut Débit : l’État va-t-il devoir remettre de l’argent public sur la table pour tenir les délais ?

CCF14 : “…les crédits du Plan France Très Haut Débit ont été mobilisés pour d’autres actions : collèges numériques ruraux….” Quelle blague ! Sachant que de nombreux collèges et écoles ferment sous Hollande et Macron, comment peut – on allouer au projet THD des fonds pour “certains” collèges numériques ruraux ? y aurait-il des zones rurales privilégiées et si oui sur quels critères ? pourquoi parle t-on encore de ruralité dans le plan France THD alors que sur le terrain il n’en est rien, à part creuser un peu plus cyniquement la fracture numérique et justifier de dépenses publiques là où en effet l’on devrait se poser bien plus de question …Enquêtes parlementaires, cours des comptes, qui pourrait rétablir la vérité sur le plan THD ?

 

Bataille de chiffres. Il pourrait falloir plus d’argent public que prévu pour atteindre l’objectif du Très Haut Débit pour tous en 2022 selon Les Echos.

Afin d’apporter le très haut débit à tous nos concitoyens tout le monde participe, que soit les opérateurs, l’État, les collectivités locales ou même l’Europe, au total ce seront plus de 20 milliards d’euros qui auront été

Lire la suite...