Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

Fibre optique : Covage se dit prêt à investir davantage

Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu'il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique.
Aujourd’hui, Covage déploie et exploite 41 réseaux publics ou privés en France, ce qui représente, à terme, une couverture de 1,6 million de foyers. D’ici à la fin de l’année, Pascal Rialland, son nouveau chef de file (photo), affirme qu’il disposera de 500.000 lignes raccordables en fibre optique. (Crédits : DR)

Source : http://www.latribune.fr/technos-medias/fibre-optique-covage-se-dit-pret-a-investir-davantage-757060.html

Alors que l’Arcep, le régulateur des télécoms, plaide pour une nouvelle répartition de la couverture en Internet à très haut débit des villes et territoires moyennement denses entre les opérateurs télécoms, Covage estime, lui aussi, avoir un rôle à jouer.

Il entend d’emblée donner le ton et marquer ses ambitions. Nouvel homme fort de l’opérateur d’infrastructures Covage, Pascal Rialland a été nommé président du directoire du groupe le mois dernier. Il est loin d’être un inconnu dans le monde des télécoms : Pascal Rialland y a réalisé l’essentiel de sa carrière. Il a notamment dirigé, il y Lire la suite...

Plan THD : le gouvernement enterre l’idée d’une nouvelle répartition des zones moyennement denses

Le gouvernement coupe court aux spéculations, il ne souhaite pas qu’un nouveau partage des zones moyennement denses ait lieu.

CCF 14 :  tout doit bouger mais ne changeons rien, gardons le cap et laissons voguer (dériver ?) le navire : finalement le nouveau gouvernement ne fait guère mieux que les précédents,  l’ambition forte de la république “en marche” pour le  THD parait bien “en panne”. Il y a toujours un avant et un après l’élection, coutume politique.
 

En marge de l’inauguration du réseau de fibre optique en Mayenne en présence de Stéphane Richard, PDG d’Orange et Xavier Niel patron de Free, Julien de Normandie,sécrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des Territoires, a exprimé la position du gouvernement : il rejette l’idée avancée par l’ARCEP d’un redécoupage des zones RIP et AMII.

Si l’ARCEP veut imposer un redécoupage des zones moyennement denses pour aller plus vite, Julien de Normandie estime que cela ne serait q’une perte de temps et que le cadre doit rester stable pour pouvoir accélérer les déploiements : “Nous n’allons pas rouvrir cette boîte de Pandore qui est le redécoupage des zones RIP et AMII. Il nous faut un cadre stable pour aller plus vite”.

 

la Firip exclut SFR, qui « menace les réseaux publics »

CCF14 : en excluant ce grand acteur du THD , la Firip risque d’élargir encore un peu plus la fracture numérique. C’est de dialogue et de partenariat dont a besoin le THD et pas ďune opposition maladive et caractéristique “made in France” : public contre privé sans le moindre compromis ! Rappelons que les RIP font appel à des DSP et donc des sociétés privées utilisant de l’argent public. C’est bien  une guerre concurrentielle qui oppose tous les acteurs de la filière au détriment du déploiement du THD. Il y a d’ailleurs (et nous le savons ) des intérêts privés supérieurs à l’intérêt général dans les RIP ce qui explique certainement la lenteur d’un projet (initié sous la présidence de Sarkozy) et de telles sanctions sans le moindre dialogue. Politique de l’autruche et dialogues de sourds, c’est de cette façon qu’en France l’on fait avancer le THD😊

Ce sont les Echos qui ont lâchée l’information, à savoir l’exclusion de SFR (Collectivités) de la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP). Ceci fait suite assez logiquement aux déclarations d’Altice SFR de Fibrer le France sur fonds propres.

Carton rouge de la FIRIP à SFR Collectivités. Une exclusion pure et simple du terrain de jeu de la Fédération. C’est en effet une information sortie par LesEchos et confirmée depuis par Etienne Dugas, Président de la FIRIP, qui montre bien la tension extrême qui règne autour du Plan France THD.

Lire la suite...

cette technologie qui pourrait ringardiser la fibre optique

www.01net.com/actualites/tres-haut-debit-cette-technologie-qui-pourrait-ringardiser-la-fibre-optique-1289763.html

Des scientifiques travaillent sur une technologie permettant de transmettre des données aussi rapidement qu’avec de la fibre optique, mais sans câble.

En Allemagne, des chercheurs de l’université de Glasgow (Royaume-Uni) ont réussi à transmettredes données sur 1,6 km sans utiliser le moindre câble. Leur but : montrer qu’il est possible de Lire la suite...

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

CCF14 : Excellente initiative mais…qui ne profiterait qu’aux zones moyennement denses. Rien de nouveau  pour les zones blanches les moins peuplées la où les besoins sont primordiaux ! Avec le décalage ahurissant entre la lenteur du déploiement du THD et la croissance forte de l’économie qu’engendre celui-ci dans les zones où il est présent, la fracture numérique n’est pas prête de disparaitre dans les zones blanches peu denses, au risque Lire la suite...

Télécoms : les opérateurs épouvantés par les futures règles européennes

Une trentaine de grands opérateurs signent un courrier pour sonner l’alarme sur l’orientation du nouveau Code des télécoms.Les négociations sur le texte entre la Commission, le Parlement et les gouvernements européens commencent mardi.

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/030762109256-telecoms-les-operateurs-epouvantes-par-les-futures-regles-europeennes-2124144.php

Ils sont furieux. Les patrons de BT, d’Orange, de Telefonica, de Deutsche Telekom, mais aussi de Nokia ou d’Ericsson – en tout 31 figures proéminentes des télécoms – ont signé en fin de semaine dernière  un courrier au vitriol à destination des autorités bruxelloises.

 

La raison de ce courroux ? Après avoir longtemps espéré Lire la suite...

10 Pb/s : un nouveau record de vitesse pour la fibre optique

Le Japon enregistre un nouveau record de vitesse grâce à une technologie de fibre optique pouvant atteindre près de 30 fois le débit mondial actuel.

FibreC’est l’opérateur japonais KDDI a récemment effectué des tests en laboratoire et ce sur une dizaine de kilomètres. Les chercheurs ont donc réussi à atteindre une vitesse de transfert qui dépasse l’entendement : 10 Pb/s (ou 10 millions de Gbit/s).

De la fibre à 10 Pb/s mais pas pour tout de suite dans votre maison

Lire la suite...

pour Orange et Bouygues, c’est impossible de fibrer toute la France d’ici 2025 !

www.phonandroid.com/tres-haut-debit-orange-bouygues-impossible-fibrer-toute-france-2025.html

Quand il s’agit du Plan Très Haut Débit de France, il est bien difficile de trouver un consensus entre les opérateurs et le gouvernement. Quelques jours après l’ajout d’un 3ème objectif, qui promet la fibre pour tous d’ici 2025, Bouygues Telecom et Orange sont montés au créneau pour fustiger les attentes et les ambitions irréalisables du gouvernement.

Lire la suite...

ADSL : une hausse des prix du dégroupage pour forcer le déploiement de la fibre

Source : http://www.phonandroid.com/arcep-hausse-prix-degroupage-forcer-deploiement-fibre.html

 

Comment faire pour que les opérateurs investissent toujours plus sur le déploiement de la fibre optique ? Selon l’ARCEP, la solution est simple : faire en sorte que ceux-ci doivent payer toujours plus pour le dégroupage de l’ADSL, faisant qu’il devient plus intéressant financièrement pour eux d’investir sur la nouvelle technologie.

free bouygues telecom arcep fibre optique  

Si nos appareils évoluent chaque année, il faut tout Lire la suite...

OneWeb, le service satellitaire qui veut apporter du très haut débit pour tous

Source :http://www.01net.com/actualites/oneweb-le-service-satellitaire-qui-veut-apporter-du-tres-haut-debit-pour-tous-1266921.html 01/10/2017 à 10h00
L'un des futurs 900 satellites en orbite basse de la constellation OneWeb.

 
L’un des futurs 900 satellites en orbite basse de la constellation OneWeb. – OneWeb

Le projet prévoit de lancer une constellation de 900 satellites en orbite basse pour offrir un accès à Internet fixe et mobile sur toute la planète. La mise en service devrait débuter dès 2019.

Réduire la fracture numérique fait partie des priorités de la présidence Macron. Son gouvernement a présenté cette semaine  Lire la suite...