Collectif coeur de fibre Calvados

Internet très haut débit pour tous !

pour la couverture en haut et très haut débit de l’ensemble du territoire?

www.lagazettedescommunes.com/520555/quel-echeancier-pour-la-couverture-en-haut-et-tres-haut-debit-de-lensemble-du-territoire/

Réponse publiée le 2 août du secrétaire d’Etat au numérique à la question orale n° 0042G du sénateur Patrick Chaize : L’accès au réseau numérique est une priorité de ce gouvernement depuis les premiers jours. Le gouvernement souhaite trouver des solutions qui puissent être activables rapidement et durables dans leurs effets.

Concernant le calendrier, nous avons un principe simple : nous ne remettons pas en cause les engagements passés, Lire la suite...

Fibrer La France par Altice-SFR

 

      

Suite à l’annonce fracassante d’Altice-SFR sur son plan de fibrage intégral du territoire français d’ici 2025, nous avons profité d’une rapide interview de Michel Paulin, Directeur Général de SFR, pour avoir quelques précisions supplémentaires…

Source : https://www.degroupnews.com/sfr/sfr-fibrer-france-michel-paulin-interview

 

Michel Paulin, DG SFRAltice-SFR a annoncé il y a quelques jours son plan son plan pour Fibrer la France.

C’est une première proposition de réponse de l’opérateur à la demande du gouvernement pour booster le déploiement du Très Haut Débit sur les territoires.

Pour faire simple, Altice-SFR propose à ce jour avec ce plan :

  • De fibrer intégralement les territoires sur ses fonds propres d’ici fin 2025
  • De construire et d’opérer un réseau fibre optique ouvert et activé, afin de pouvoir accueillir les offres de n’importe quel opérateur (pour particuliers et entreprises)

Michel Paulin, Directeur Général de SFR

DegroupNews : Pouvez-vous nous confirmer l’annonce Lire la suite...

Le casse-tête de la couverture très haut débit de la France

Par Enguérand Renault 
Publié le 18/07/2017 à 20h14

INFOGRAPHIE – Si la France est déjà couverte en Internet haut débit, elle est encore à la traîne dans le très haut débit via la fibre.

C’est un véritable festival d’été. Depuis quinze jours, les politiques, les opérateurs télécoms et le régulateur (Arcep) s’écharpent à propos de la couverture du pays en Internet très haut débit fixe (débit supérieur à 30 Mbits/s). Le seul point de convergence Lire la suite...

La stratégie d’Orange pour influencer les élus locaux

https://www.nextinpact.com/news/95618-la-strategie-d-orange-pour-influencer-elus-locaux.htm

À Janet dans nos cœurs  36 Accès libre image dediée   Crédits : selimaksan/iStock FAI 14 min     Par  le vendredi 10 juillet 2015 à 17:00 Guénaël Pépin

Acteur incontournable des télécommunications en France, Orange est forcément proche des collectivités locales. Mais alors que celles-ci commencent à déployer en masse leurs propres réseaux, se pose la question des liens avec l’opérateur historique, qui a tissé un réseau de proximité avec les élus.

Pour les collectivités locales, Orange est encore aujourd’hui Lire la suite...

Quand « l’impatience numérique » des Français fait jaser

Le plan France Très Haut Débit préoccupe le gouvernement

 www.numerama.com/politique/272721-macron-tres-haut-debit.html  

Un ministre et trois secrétaires d’État doivent se réunir pour faire le point sur le plan France Très Haut Débit, notamment dans les zones rurales et les régions moyennement peuplées.

Le plan très haut débit, formalisé en 2013 par le gouvernement de François Hollandeaprès un premier cap fixé par Nicolas Sarkozy en 2010, va être repris en main. Selon une information des Échos, l’exécutif organisera une réunion interministérielle le vendredi 7 juillet pour discuter de l’avancée du chantier, en particulier dans les zones rurales et moyennement peuplées, et des moyens d’accélérer le mouvement.

Seront présents à cette réunion Jacques Mézard, le ministre Lire la suite...

Il faut amener la fibre le plus loin possible dans les zones rurales

www.degroupnews.com/fibre-optique/jacques-de-heere-acome-faut-amener-fibre-plus-loin-possible-zones-rurales  

 

Interview : l’entreprise ACOME organisait la semaine dernière sa « Fête du Très Haut débit ». Son PDG, Jacques de Heere, plaide pour un déploiement FTTH maximal dans les territoires ruraux.

 

 

ACOME : fibre et déploiement THDA Mortain (Manche), 1 600 habitants, ACOME déploie sur 115 000 m2 un site qui lui permet d’être aujourd’hui n°3 européen de la fabrication de fibre optique, n°1 du câble cuivre pour les télécoms et n°1 européen du câblage hi-tech pour le secteur auto. Egalement présent à l’international (Brésil, Chine, Maroc), le groupe a conservé son ancrage en milieu rural et le statut de société coopérative (SCOP) qui a présidé à sa création, il y a 85 ans.

Photo Lire la suite...

la 4G fixe en complément de la fibre optique pourrait faire des déçus

www.phonandroid.com/tres-haut-debit-4g-fixe-complement-fibre-optique-pourrait-faire-decus.html     D’ici 2022, le gouvernement prévoit d’équiper l’ensemble des foyers français de la fibre optique. Offrir à tout le monde le très haut débit s’annonce cependant compliqué, d’où l’intérêt d’opter pour une solution de transition qu’est celle du réseau 4G. L’idée est loin d’être bête mais pourrait en définitive n’être que pure déception pour les habitants de certaines régions.

 

 

très haut debit elections legislatives

Le Très Haut Débit est désormais l’un des sujets phares du gouvernement d’Emmanuel Macron et notamment celui du secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi. Il est en effet l’un des thèmes prioritaires de l’Etat à l’heure actuelle, qui a affirmé à maintes reprises vouloir offrir à tous les habitants l’internet à haut débit d’ici 2022.

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, n’a d’ailleurs Lire la suite...

Télécoms d’entreprise : un opérateur alternatif appelle l’Arcep à ouvrir le marché

 

www.latribune.fr/technos-medias/telecoms-d-entreprise-un-operateur-alternatif-appelle-l-arcep-a-ouvrir-le-marche-741709.html

 Par Pierre Manière  |  26/06/2017, 18:07  |  521  mots
Aujourd'hui, les télécoms d'entreprise représentent un marché de 10 milliards d'euros en France.
Aujourd’hui, les télécoms d’entreprise représentent un marché de 10 milliards d’euros en France.(Crédits : REUTERS/Daniel Munoz)

 

Dans le sillage d’autres petits opérateurs télécoms d’entreprise, Alphalink appelle l’Arcep, le régulateur du secteur, à pousser Orange et SFR à ouvrir leurs réseaux en fibre optique. 

Alexandre Nicaise est remonté. A la tête de l’opérateur d’entreprise Alphalink, il appelle l’Arcep, le régulateur des télécoms, à faire le nécessaire pour ouvrir les réseaux en fibre optique d’Orange et de SFR. « Il serait bon que le régulateur joue son rôle et permette à l’ensemble des opérateurs alternatifs d’avoir accès aux infrastructures en fibre optique », affirme-t-il dans une tribune publiée vendredi dernier sur le site Lire la suite...

La commercialisation de la fibre optique dans le Calvados à la peine. Ou plutôt au point mort !

Trois questions à… (OF du 11 avril 2017)

Olivier Sueur,
vice-président du conseil départemental en charge du développement de la fibre optique.

Pourquoi avoir fait, samedi, une réunion d’information ?

Le but est de dédramatiser les choses, d’expliquer que tout le monde peut avoir la fibre où elle est éligible. Aujourd’hui, on a 950 kilomètres de câbles et on a ouvert à la commercialisation quasiment 60 000 prises. Nous sommes obligés de reconnaître que la commercialisation ne se fait pas au niveau du grand public, puisque nous n’avons que 2 500 raccordements commercialisés.

Combien de prises de fibre optique sont commercialisables Lire la suite...