Témoignages des membres

Internet Haut débit pour tous !

Témoignage de Mme POIRIER Dominique habitante de l’Orne qui interpelle notre président sur les problème de débit internet à la campagne et sur la possibilité de créer un collectif dans ce Département et de l’associer au notre.

Bonsoir,

J’habite Ceaucé (une commune de l’Orne au sud de Domfront) au fin fond de la campagne, donc en bout de ligne du réseau téléphonique. Depuis des années, je signale à Orange que le réseau est très vétuste et que leurs services techniques sont obligés régulièrement d’intervenir pour des fils arrachés et des poteaux sectionnés. depuis plusieurs semaines le débit internet s’est réduit à peau de chagrin: 1.05 Mbit/s descendant et 0,55 Mbits/s montant, voir pire….

Suite aux déclarations de Mr Jérôme Nury (député de l’Orne et membre du conseil départemental de l’Orne) ainsi que de Mr Christophe de Balorre dans les articles de l’Orne combattante et du Publicateur Libre du 21 septembre 2018: “d’ici 2023, tous les habitants de l’Orne bénéficieront du très haut débit, via un accord avec la société Orange,”…. “même au fin fond de nos campagnes”,….”une convention signée avec l’opérateur Orange le 12 octobre (2018)”….

Suite à ces déclarations, je me suis rendue à l’agence Orange de Flers pour savoir ce qu’il en était. Les conseillers ont bien remarqués le débit faible (très faible), et ont constatés le débit 4G existant: ” Ha! ben c’est pas la peine; c’est pire!”…. Je leur est demandé ce qu’ils pouvaient me proposer d’autre en leur rappelant les déclarations de Mrs Nury et de Ballore. Ces conseillers Orange m’ont gentiment (narquoisement) ris au nez en me disant qu”‘ils ne pourront rien faire et qu’en ce qui concernait ces fameuses promesses, il ne fallait pas trop croire au père Noel!!! “,que”si je voulais du débit, je n’avais qu’à déménager dans une zone mieux fournie”

j’ai prospecté mes voisins sur un rayon de 3 km et ils sont dans le même cas ( je n’ai pas été plus loin car je ne connais pas tous les habitants de la commune…). Nous payons tous pour un service qui ne nous est pas rendu et nous nous sentons floués, ignorés et méprisés. Nous aimerions rejoindre un collectif pour enfin nous faire entendre et nous sollicitons votre aide pour enfin nous faire entendre et bénéficier d’un service qui est devenu indispensable car toutes démarches administratives doivent maintenant se faire par le biais d’internet et que beaucoup d’artisans doivent gérer leur entreprise (commandes , clientèle, fournisseurs…).

pouvez-vous me dire s’il existe un collectif pour l’Orne, si nous pouvons intégrer le votre, ce que nous devons faire….

merci beaucoup,

Cordialement,

(Un groupement de gaulois râleurs qui ne se satisfont pas de ce qu’ils ont et qui en ont marre de se faire dépouiller et mépriser )

 

 

Réponse de Serge Rochefort, Président de Collectif Coeur de Fibre Calvados

 

Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de votre message adressé sur notre site “Collectif Coeur de Fibre 14”

Ce que vous nous décrivez correspond exactement à nos situations respectives et pour de très nombreux habitants du Calvados.

Connexions insuffisantes, très instables, signal perdu, et ceci selon les heures de la journée.

Pour beaucoup, nous perdons aussi l’accès à la TNT (ADSL insuffisant)

Difficultés d’envoi de messages mais surtout impossibilité d’envoi de fichiers “lourds” telles des photos, des vidéos …

La 4G ne permet pas aujourd’hui des débits stables. Ce n’est donc pas une réponse suffisante. Seule la fibre, pour le moment permet d’avoir des débits au delà de 30Mbits en signal montant et descendant.

On sait maintenant de façon officielle qu’Orange ne pose plus de ligne cuivre donc la question que vous posez de l’entretien des lignes anciennes est pertinente. Car on ne voit pas Orange remettre à neuf des lignes cuivre puisqu’ils ont abandonné cette technologie.

Nous pensons que l’opérateur dit historique fait “pourrir” tranquillement le sytème pour obliger les communes ou intercoms à revenir vers lui pour la fibre.

Mais Orange n’est pas intéressé par les petites communes. Les regroupements, les zones industrielles, les villes sont leurs cibles.

Nous, petites communes du Calvados, de l’Orne ou de la Manche nous passerons bien après voire jamais.

Mais que faire ?

Nous avons monté un collectif sur ces questions il y a maintenant plus de 4 ans. On est connus, on est entendus … mais les choses ne bougent pas vraiment.

Seuls les maires des communes, et à conditions qu’ils se regroupent, peuvent faire entendre leurs voix.

Nous avons donc écrit à tous les maires du Calvados, à tous les Présidents des Intercoms, à tous les Conseillers Généraux, à tous les Députés et même plusieurs fois aux Ministères !

Nous recevons des réponses, des promesses, des engagements … mais sur le terrain rien ne bouge réellement.

 

Nous avons été plus entendus à la veille des élections.
Donc, peut être que les prochaines municipales seront un  enjeu sur cette question ?

Car pour le moment, les maires restent très timides voire silencieux. Ils redoutent les réactions des Conseils Départementaux qui pilotent justement le développement de la fibre et du très haut débit.

Pour ce qui est du collectif, il est toujours possible de se joindre à nous car le nombre fera peut-être bouger les lignes.

Mais il est d’abord important pour vous de “partir” de votre secteur. De vos communes environnantes et de votre intercom.

Notre collectif est parti d’un groupe d’habitants d’un lotissement, puis de la commune , de l’intercom et aujourd’hui, nous avons changé nos statuts pour tout le département.

On peut aussi se rencontrer, sur place, dans l’Orne ou sur Caen pour envisager avec vous d’une stratégie locale.

Si vous le souhaitez, on reste en contact par mail au minimum (tant que nos lignes existent !!!)

 

Bien cordialement

 

Serge Rochefort

Président du Collectif Coeur de Fibre 14

 

 

 

 


Télécharger Témoignages.docx


 

Au sujet du débat du 19 avril  2016

La présentation du président de l’Association a été claire, concise, posant la problématique de nos zones péri-urbaines .

J’ai découvert que le Conseil Départemental, dans la  mise en oeuvre de la fibre en Calvados,  a défini certains territoires  sans prendre en compte la problématique des usagers. Ainsi Les territoires  fibrés prioritairement reçoivent déjà internet par l’ADSL de manière tout à fait  correcte; les utilisateurs ont alors aucun intérêt à se connecter à la fibre au demeurant beaucoup plus chère.

Le Conseil Départemental s’enorgueillit  sur son site que le Calvados sera le premier département où chaque foyer pourra  être connecté à la fibre  sur l’ensemble de son territoire fin 2022.

On sait maintenant que cela est faux! 2025 au mieux pour la deuxième tranche qui en compte 3! 

Le Conseil Départemental  selon son DGS ne nous a pas laissé entrevoir une quelconque issue favorable; le plan ne sera pas remis en cause. 

La phase 2 débutera lorsque la phase 1 sera commercialement intéressante pour l’opérateur TUTOR .

 

Le Conseil Départemental n’ayant pas la possibilité de réviser le DSP mais (c’est un espoir) des avenants seraient possible selon le DGS. 

 

M DELALANDE

ANISY

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer