Les métiers du numérique, des carrières potentielles en nombre et à l’international.

Internet Haut débit pour tous !

Les métiers du numérique, des carrières potentielles en nombre et à l’international.

 

Source : Ouest France du 11/03 pour les abonnés.

 

CCF14 : Preuve, là encore, du retard français sur ces questions. On note que “même les agents de pôle emploi” ne connaissent pas ces métiers !

 

À découvrir les métiers du numérique, des carrières potentielles en nombre et à l’international.

 

Mercredi, la salle des fêtes de Deauville accueille le premier Forum des métiers de la fibre et des réseaux numériques.

Pourquoi? Comment?

 

Pourquoi, un premier Forum des métiers du numérique à Deauville?

Depuis huit ans, Deauville accueille les états généraux des Rip (Réseaux d’initiatives publiques). Elle est ainsi la capitale nationale des acteurs de ces Réseaux d’initiative publique.

«L’idée est venue d’organiser un Forum des métiers puisque tous les acteurs de la filière sont sur place, et tous les acteurs ont accepté de participer, explique Sébastien Côte, commissaire général des états généraux des Rip. Les grands des réseaux numériques seront tous là. »

Quels emplois sont proposés?

La filière des réseaux Très haut débit recrute actuellement de façon massive. Elle doit créer environ 28 000 emplois dans les cinq ans. À la fois des métiers très techniques mais aussi des commerciaux, des managers… Le panel est non seulement très large puisque cela va du CAP à l’ingénieur: «câbleur-fibreur (h/f), commercial(e) FTTH, ingénieur(e) de bureau d’études, chef(fe) de chantier Télécom… Et ces métiers s’adressent aussi bien aux femmes qu’aux hommes, précise Sébastien Côte. Ils sont aussi très prisés à l’international. »

 

Quel public est visé?

Les demandeurs d’emploi mais aussi les collégiens, les lycéens, «tous les établissements scolaires ont été contactés. Il y a un tel déficit de connaissance de ces métiers que même les agents de Pôle emploi ne les connaissent pas vraiment, ne blâme pas Sébastien Côte. La démarche de cet après-midi est aussi de rendre compréhensible ces métiers au plus grand nombre. »

Les potentiels employeurs seront là, mais aussi les formateurs à ces nouveaux métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer