Fibre, opérateur, centre d’appels : la galère d’un septuagénaire !

Internet Haut débit pour tous !

Fibre, opérateur, centre d’appels : la galère d’un septuagénaire !

Source : Le Télégramme

 

Photo d’illustration/Le Télégramme
Photo d’illustration/Le Télégramme
 

Coup de gueule d’un lecteur du Télégramme de 74 ans. M. Le Dantec, de Vannes, relate ses tribulations auprès d’un opérateur. Après l’installation de la fibre pas si évidente, il y a eu la phase de négociation des tarifs à la date anniversaire. Un épisode qui aurait inspiré Kafka…

 

« Les milliards d’Euros pleuvaient pour installer la fibre optique. Des routes et des chemins défoncées, des plans régionaux en toute priorité : y a pas à dire il faut en profiter quand son quartier est enfin atteint. Le premier opérateur qui se présente est sympa, convaincant : rapidité, sécurité, plus de parabole pour la TV, on vous offre le décodeur avec son bouquet sports et si vous transférez vos portables c’est à un prix dérisoire pour un an et surtout vous n’avez rien à faire et vous gardez le même numéro »…

« Comme un gamin naïf j’ai dit oui ! Rien à faire qu’ils disaient… En fait, il y a eu les travaux en tout genre pour ranger et brancher tout le matériel, puis la télécommande pour Einstein, le décodeur à la mémoire de poisson rouge pour enregistrer… Multiples coups de fil aux plateformes « africaines » car la succursale de Vannes n’est concernée que pour la vente de contrats ou de téléphones. Pour la réception de la TV, c’est loin d’être simple. Ça dépend de la distance entre la box et la TV. Le wifi devait transmettre le signal sans fil. Après des mois de pannes et de démarches ennuyeuses, j’ai dû revenir à un câble (pas donné) qui, pour éviter de se prendre les pieds dedans, a dû passer par la cave. Ça, c’est le hors-d’œuvre, car au bout d’un an arrive le plat de résistance : la fin des promos de lancement. J’ai passé plus de trois heures avec des techniciens exotiques rompus aux négociations et plein d’astuces pour que vous vous découragiez, cela alors qu’au moment de la signature on vous avait assuré qu’il suffisait de demander ou presque… La vie de tout le monde sans doute. Tout ce qui est télécoms, TV payante, constitue des budgets nouveaux dans les ménages. Il est difficile de résister aux enfants dont tous les copains sont pourvus. Parfois on ne sait pas combien on paye. Le 20 du mois on se demande pourquoi le compte courant est presque vide »…

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer