FIBRE OPTIQUE. C’est par un communiqué commun des ministres de la Cohésion des territoires, du Logement et de la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, que l’État a annoncé mobiliser une enveloppe de 280 millions d’euros afin de généraliser la fibre optique sur l’ensemble du territoire d’ici à 2025. Mais il ne s’agit pas véritablement de moyens supplémentaires, selon l’Avicca.

 

Le 21 février, les ministres Jacqueline Gourault, Julien Denormandie et Agnès Pannier-Runacher annonçaient la publication du nouveau cahier des charges pour le financement des réseaux d’initiative publique (RIP), dans le cadre du Plan France très haut débit (THD). Et ils évoquaient par la même occasion la mobilisation d’une enveloppe de 280 millions d’euros, afin de généraliser la fibre optique sur les 25 départements n’ayant pas encore prévu une couverture quasi-intégrale par cette technologie.

 

Pour rappel, le Gouvernement et le président de la République ont plusieurs fois confirmé leur premier objectif : permettre à l’ensemble de la population d’avoir accès au THD d’ici à 2022, dont 80% par la fibre optique. L’exécutif souhaite aller plus loin, en généralisant la fibre optique jusqu’à l’abonné sur tout le territoire national, à l’horizon 2025. Ce à quoi doit aider cet apparent coup de pouce de l’État de 280 millions d’euros.