Renforcer le réseau mobile, une priorité après le confinement

 

Une antenne 4g

 
 
  

Les faiblesses du réseau mobile sont apparues au grand jour depuis les débuts du confinement. L’urgence sera de reprendre le déploiement, mais peut-être pas avec les mêmes stratégies.

CCF14 : on se demande pourquoi notre département qui seul a la compétence du projet  du “R.I.P” s’est fermé à tout autre technologie et s’acharne à  déployer à tout prix la fibre optique ?  la “4G dédiée” ou les mix “ADSL/4G” tels qu’utilisés ailleurs en Europe sont des alternatives “temporaires” et viables qui permettent en un temps record de couvrir l’intégralité d’un territoire sans changer nécessairement d’opérateur.  Ces réseaux hertziens sont par ailleurs de bon réseaux alternatifs  qui peuvent pallier aux incidents de plus en plus fréquents sur des armoires de fibre (bien plus exposées que les NRA) et assurent ainsi une continuité des communications indispensable en cas de pandémies (dans un futur où celles-ci semblent s’annoncer à “répétition”).

Télétravail, école à la maison, divertissement et services administratifs en ligne… Jamais les réseaux télécom n’auront été si nécessaires au quotidien des Français que depuis les débuts du confinement. Malheureusement, une

Lire la suite...