27 septembre 2020

Orne. 5G, fibre optique : Gabriel Attal découvre la téléconsultation à Argentan

Par admin

CCF14 : Depuis quelques temps, les élus du gouvernement multiplient les déplacements chez les “amishs” pour y promouvoir la 5G alors que la fibre optique peine à se déployer ce malgré l’argent publique engloutie depuis 2011 (le COVID a lui tout seul n’est pas le seul responsable de l’immense retard de pris). Avant le 5G, un chantier est à finir.

Source : Ouest France

photo gabriel attal, porte-parole du gouvernement, était à argentan, vendredi 25 septembre 2020.

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, est en visite dans l’Orne, ce vendredi 25 septembre 2020, pour parler de fracture numérique. À Argentan, il a découvert la téléconsultation, via le très haut débit, à la pharmacie du Griffon.

Alors que les enchères pour l’attribution des futures fréquences 5G débuteront mardi 29 septembre 2020, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, est dans l’Orne, ce vendredi 25 septembre, pour évoquer le déploiement de ce nouveau réseau et la fracture numérique. Une thématique bien connue dans le département, où les zones blanches sont légion.

« Je suis venu voir un département où il y a ces problématiques, et où il y a un investissement très fort de l’État, avec les acteurs locaux, pour permettre d’y répondre », a-t-ilsouligné.

La téléconsultation comme nouvel enjeu

À Argentan, ce matin, le porte-parole s’est rendu à la pharmacie du Griffon, place Henri-IV, pour une démonstration du dispositif de téléconsultation qui y a été mis en place en avril 2020. (CCF14 : pas besoin de 5G pour la téléconsultation, un réseau de fibre optique “opérationnel” suffit largement.)

Gabriel Attal a notamment échangé, en visioconférence, avec un médecin d’Hérouville-Saint-Clair, membre du dispositif. « Je suis convaincu que ce sont des initiatives qui doivent être développées parce qu’elles répondent à un certain nombre de problématiques, comme celle de la désertification médicale, juge le ministre. Il ne s’agit pas de dire qu’on va remplacer toutes les consultations physiques par des consultations à distance, mais il y a un certain nombre de cas pour lesquels c’est pratique. »

Avec le déploiement de la fibre et du réseau 5G, le porte-parole estime que « nous basculons dans un nouveau système, qui va permettre d’élargir le champ des possibles, notamment pour la télémédecine, comme nous l’avons vu ici ».Tiphaine LE BERRE.   Ouest-France  

Partagez !