8 novembre 2020

Fibre optique : SFR prêt à lâcher du l’est à Bruxelles pour sauver le rachat de Covage

Par admin

Source : Les échos (pour les abonnés)

CCF14 : A peine un an après des annonces fracassantes façon TRUMP il faut déjà vendre et sauver le soldat Covage (et ses connexions de fibres façon “spaghettis” ) … quelle Drahison ! elle “sait faire” la maison mère SFR ! En clair nous ne sommes pas sortis de l’auberge Normande du bas débit.

La Commission européenne craint que le rachat par SFR du quatrième opérateur de gros de fibre optique ne réduise la concurrence, notamment sur le marché des télécoms d’entreprises. SFR lui a donc proposé un remède consistant à vendre une partie des réseaux de Covage.

Plus qu’une semaine d’attente. Le 13 novembre au plus tard, la Commission européenne doit rendre son verdict sur le rachat de Covage ​par SFR​. Il y a pile un an, avec trois fonds, Patrick Drahi avait mis 1 milliard d’euros pour racheter cet opérateur de fibre optique en gros, le quatrième de France avec ses 48 réseaux publics et privés dans les campagnes. Covage « héberge » dessus 200 opérateurs de détail, ce qui leur évite de construire leurs propres infrastructures.

Avec cette opération, SFR FTTH (la filiale d’Altice France co-détenue avec Allianz, Axa et OMERS) allait récupérer 2,3 millions de prises de fibre optique (dont 1 million déjà déployées) et étendre d’autant son empreinte dans les zones moins denses. A la clé, des revenus locatifs et la possibilité de commercialiser la fibre optique à davantage de clients finaux. Car SFR, contrairement à Covage, est un opérateur intégré, faisant à la fois du gros et du détail…… (la suite pour les heureux abonnés des Echos)

Partagez !