Catégorie : Arcep

Internet Haut débit pour tous !

Le post de l’Arcep

Le Post de L’Arcep : Mars 2018

L’identification, le cœur des communications : on veut savoir à qui on parle !

Le « 22 à Asnières » identifiait un lieu géographique et une personne (ou un groupe). Avec le mobile, la localisation s’est évanouie pour laisser la

Lire la suite...

L’accélération en trompe-l’œil des opérateurs dans la 4G

Source : https://www.latribune.fr/technos-medias/l-acceleration-en-trompe-l-oeil-des-operateurs-dans-la-4g-764121.html

 

Selon l'Arcep (le régulateur des télécoms), Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free couvrent aujourd’hui respectivement 92%, 90%, 91% et 82% de la population en 4G. Mais en termes de couverture globale, les chiffres sont beaucoup moins bons.
Selon l’Arcep (le régulateur des télécoms), Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free couvrent aujourd’hui respectivement 92%, 90%, 91% et 82% de la population en 4G. Mais en termes de couverture globale, les chiffres sont beaucoup moins bons. (Crédits : Reuters)
Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le nombre de sites 4G mis en service dans l’Hexagone en 2017 a bondi de 25% par rapport à l’année précédente. Il n’empêche, en matière de couverture très haut débit pour la téléphonie mobile, la France reste très en retard sur ses voisins européens.

Au premier abord, les chiffres du dernier observatoire de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), publiés ce mardi,

Lire la suite...

Orange insiste sur un Internet à plusieurs vitesses

 

Source :Numérama  http://Orange insiste sur un Internet à plusieurs vitesses : mais de quoi parle l’opérateur ?

Le patron d’Orange, Stéphane Richard, s’est fait remarquer en décembre avec une sortie polémique sur la neutralité

Lire la suite...

Feu vert pour l’internet haut débit par antennes radio en zone rurale

wimax

 
 
http://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/feu-vert-pour-l-internet-haut-debit-par-antennes-radio-en-zone-rurale-1324567.html
   

Le régulateur des télécoms ouvre une fréquence radio pour le très haut débit. Cette technologie permet d’amener l’internet très haut débit par des antennes dans des territoires où la fibre optique n’est pas prévue.

Dans les zones rurales en mal d’accès internet par ADSL ou fibre optique, le salut viendra peut-être par les airs. L’Arcep a ouvert un “guichet” s’adressant aux opérateurs, collectivités locales ou associations dans

Lire la suite...

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

CCF14 : Excellente initiative mais…qui ne profiterait qu’aux zones moyennement denses. Rien de nouveau  pour les zones blanches les moins peuplées la où les besoins sont primordiaux ! Avec le décalage ahurissant entre

Lire la suite...

ADSL : une hausse des prix du dégroupage pour forcer le déploiement de la fibre

Source : http://www.phonandroid.com/arcep-hausse-prix-degroupage-forcer-deploiement-fibre.html

 

Comment faire pour que les opérateurs investissent toujours plus sur le déploiement de la fibre optique ? Selon l’ARCEP, la solution est

Lire la suite...

Les opérateurs télécoms doivent mettre les bouchées doubles dans les investissements »

Les opérateurs télécoms doivent mettre les bouchées doubles dans les investissements »

 

FABIENNE SCHMITTROMAIN GUEUGNEAULe 09/01

 

Le président de l’Arcep veut que les opérateurs télécoms investissent plus que les 8 milliards qu’ils dépensent déjà par an, dans leurs réseaux.

 

Dans un entretien aux « Echos », Sébastien

Lire la suite...

L’Arcep place les fréquences mobiles au service du très haut débit fixe

L’Arcep place les fréquences mobiles au service du très haut débit fixe

Lire la suite...

Le gendarme des télécoms appelle les opérateurs français à « casser leur tirelire »

Le gendarme des télécoms appelle les opérateurs français à « casser leur tirelire »

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Sandrine Cassini et Zeliha Chaffin

Réagir 

 

i

Sébastien Soriano, dans les locaux de l’Arcep, à Paris, mercredi 29 juin.

La France est en retard dans l’Internet très haut débit et dans le déploiement de la 4G. Ce constat sévère est dressé par Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, le régulateur des télécoms à l’occasion de sa conférence semestrielle, jeudi 30 juin. Face à cette situation, il incite fermement les opérateurs à investir massivement, jugeant que le secteur a renoué avec la rentabilité et en a les moyens.

Quel est l’état du secteur ?

Le marché des télécoms est passé par un trou d’air. Mais nous en sommes

Lire la suite...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer